AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Lun 20 Juil - 1:42

[Désolée je sais que ce rp n'est pas très motivant mais à presque 1h du matin, je m'ennuie autant que Katy ^^"]

Comment passer le temps après une journée plus que dure ? Pas forcément dure parce qu'on a beaucoup trop travaillé ou qu'on a trop bougé, non...trop dure parce qu'on a rien fait. Qu'est ce qu'est un jour de congé ? Katy avait toujours l'habitude, même lors de ses jours de congés de trouver un truc à faire : faire le ménage, réparer des choses dans son appartement, faire les magasins. Mais là...rien ! D'une, elle n'avait envie de rien faire, et de deux, cette situation l'énervait au plus haut point. Et dans ces cas là, rien ne valait une bonne petite énorme bière ! Même si cette substance légèrement amère faisait gonflé le ventre !

La musique rock, elle-même, n'arrivait pas à divertir Katy et elle se prit à fouiller dans sa poche en quête d'un bonbon, ce qu'elle évitait habituellement de faire en public. Mais aujourd'hui de toute façon n'était pas un jour comme les autres : Katy Youngblood s'ennuyait ! Elle rêvait presque d'avoir à utiliser son don de médium, cela l'aurait amuser, alors que l'habitude elle s'en serait passé : ce n'était pas qu'elle n'aimait pas ça mais il n'y avait rien d'amusant à entendre des voix en sourdine du matin jusqu'au soir. Ou sinon, il fallait qu'elle puisse "embêter" quelqu'un. Comme une enfant qui aime faire des expériences sur son animal de compagnie, et donc par là pensant à un acte sadique et complètement gratuit, un sourire, qu'elle fit aussitôt passer pour gentil, étira ses lèvres ; avant de s'évanouir aussitôt.

Le manque de sommeil y était-il pour quelque chose ? Certainement. Elle soupira. Au final, cela ne servait strictement à rien de chercher les causes de son ennui, en plus, elle perdait un temps plus que précieux. Elle se mit aussitôt à calculer ce que lui aurait fait gagner, par heure, le travail au coin de la rue dans une petite et ridicule librairie. Encore une perte de temps...Voilà pourquoi elle n'aimait pas s'ennuyer : lorsqu'elle était dans cet état, et bien, le temps qui s'écoulait lentement ne lui servait à rien : no profit ! no money !

Toujours accoudée au comptoir, elle décida de se retourner, le bar n'étant plus aussi intéressant et décidant de se tourner vers un horizon plus large que le barman, la caisse, les bouteilles rangées les unes derrière les autres (aussi beau cela puisse-t-il l'être) et la petite scène pour les musiciens. Détournant le regard, elle trouva donc tout ce qu'on peut trouver dans un bar, des jeux pour les éternels adolescents, des tables en pagaille et des clients bien évidemment. Et bien sûr, elle fit tout cela dans un état d'ennui incontestable. N'y aurait-il personne ? Rien pour la sortir de cet état ? C'est alors qu'en se rasseyant confortablement elle fit tomber son verre, qu'elle projeta loin, au moins 3 mètres du bar, son coude ayant donné une forte impulsion. Il explosa en morceau et pendant une fraction de seconde Katy fut ravie de la réaction que la surprise avait sur elle. Par miracle son ennui s'était évaporé, détruit en même temps que le verre : voilà, ce qu'il lui fallait : un peu d'animation.

Elle descendit du tabouret et se baissant, commença à ramasser les débris, faisant très attention pour ne pas se couper. Il n'en faut pas beaucoup pour divertir un humain et lui éviter les coups de blues : ce simple besoin de concentration afin de ne pas se trancher les doigts, permis une fois encore à Katy d'échapper à l'ennui. Lorsque des mains rentrèrent dans son champ de vision, l'aidant à ramasser. D'abord énervée par le fait qu'on lui enlève sa solution à l'ennui, elle s'en trouva aussitôt réjouit : une nouvelle distraction ?
Revenir en haut Aller en bas
Malika C. Stormwind

Malika C. Stormwind

Disponible pour un topic? : Euh..
Date d'inscription : 23/07/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Sam 1 Aoû - 11:54

" N'oubliez pas mademoiselle Stormwind, je veux les comptes rendus demain sur mon bureau."
C'est cela, tu es qui pour me donner des ordres? J'avais envie de cracher ça à la figure de ce pauvre type qui se prenait pour ce qu'il n'était pas, à savoir mon patron.
"Désolée, mais je ne réponds qu'aux demandes de monsieur Mankind et de mademoiselle Coulter, jusqu'à preuve du contraire, ce sont eux mes patrons." fis-je alors, c'était une manière plus diplomate de lui dire d'aller se faire voir, je n'aurais jamais le temps de boucler ces dossiers pour demain matin même en y mettant de la bonne volonté en faisant nuit blanche et en absorbant un litre de café. Trop complexe, c'était ce genre de dossier que je n'aimais pas traiter, des dossiers relatifs à l'extérieure, mais quand comprendront-ils que je ne travaille que pour Stanford? Et pour Hope par la même occasion.
Je pousse enfin les portes de la liberté, l'air chaud du centre ville caresse mon visage alors que je traverse la grande avenue pour rentrer chez moi, enfin non, je n'ai pas envie de rentrer chez moi maintenant, me changer les idées me ferait le plus grand bien après les journées pénibles que j'ai vécue récemment, m'arrêter à un bar serait une bonne idée mais lequel? J'hésite alors que je feuillette encore les dossiers qu'on m'a confié sur le chemin, c'est alors qu'une musique rock vint titiller mes oreilles, je lève doucement la tête à la recherche de sa source et c'est l'établissement en face que je trouve, le Rock N' Drink, j'avoue n'y aller que rarement, lui préférant l'algue qui pleure ou simplement mon appart' entre copine, pourquoi ne pas voir à quoi ça ressemble à l'intérieur? Ne trouvant aucune raison m'en empêchant j'en poussais rapidement les portes, me laissant submergée par la musique.

Et le temps s'arrête lorsque j'aperçois Katy, Katy? Ici, je me frotte les yeux pour m'assurer que ce n'est pas un rêve, on un cauchemar, mais non, tout est bien réelle, la femme au bar est bien Katy, que venait-elle faire ici? A cette heure relativement tardive? Elle semblait fatiguée, et lorsque son verre lui échappe elle s'abaisse pour ramasser les morceaux, occasion unique de commencer la conversation avec elle en dehors du boulot.
Je m'avance vers elle, posant mes dossiers sur le tabouret derrière moi et m'abaisse à sa hauteur, prenant les morceaux de verres avec mes mains, faisant attention à ne pas me couper. Son regard de glace se jette alors sur moi et je ne pu m'empêcher de soutenir son regard, lui souriant.

"Comme on se retrouve" commençais-je. " Décidément, le monde est petit."

Je continue à ramasser les morceaux, jusqu'au dernier, puis, nous relevant toutes les deux je lui souris. " Tu t'en allais déjà?" car effectivement elle avait semblé sur le départ avant de renverser son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Sam 1 Aoû - 17:09

C’est pas possible ! Tout sauf elle ! Malika Stormwind !


Katy serra les dents. D’accord elle s’ennuyait mais elle n’avait pas particulièrement envie de se battre avec elle, pas ce soir. D’où venait cette haine entre ces deux femmes ? Katy n’avait pas vraiment quelque chose contre elle, en fait, elle était simplement jalouse mais comment quelqu’un d’aussi fier que Katy pouvait-elle se l’avouer ?

Malika était sa rivale, autant sentimentalement que professionnellement : elle avait tout ce qui manquait à Katy et si elles s’étaient seulement allié au lieu de se battre, elles auraient pu faire des merveilles. Mais l’ambition de Katy, trop dévorante, l’obligeait à être seule dans sa quête de pouvoir. Pourquoi devoir partager la richesse et le pouvoir alors qu’on pouvait tout avoir seule ?

De plus, elles se battaient pour Alexander, pour espérer obtenir ses grâces et ainsi monter dans l’échelle hiérarchique de Hope, mais elles ne pouvaient le faire à deux. Katy la haïssait car sans elle, elle aurait pu avoir la vie plus facile. D’un autre côté, cela avait rythmé un peu sa vie, la faisant sortir de sa routine lorsque sa rivale était arrivée à Hope.

Stormwind…que ce nom lui allait bien : un vent de tempête. Quand elle était arrivée à Hope, quand Katy l’avait vu pour la première fois…elle avait su qu’à Hope, rien ne serait plus comme avant pour elle ; et elle ne s’était vraiment pas tromper. Cependant en même temps qu’elle la haïssait, Katy admirait certaines qualités chez Malika : surtout sa diplomatie. Une qualité qui manquait terriblement à Katy : elle ne se laissait pas faire et manquait de tact, quitte à envoyer les pires dires dans la tête des gens. Elle aurait tant aimé être un peu comme elle, juste pour la diplomatie. Au moins, Malika ne risquait pas de se faire renvoyer pour une parole mal placée.

Malgré tout cela, elle remarqua que la fatigue avait aussi l’air d’avoir une emprise importante sur Malika. Elle n’était pas la seule à être fatiguée. Enfin elles se relevèrent de leur travail de ramassage, et Katy fut énervée de voir l’ironie dans les yeux de Malika. Qu’est ce qui l’a faisait rire ? Le hasard de se retrouver ici ? La fatigue visible de Katy ? Mais elle n’allait pas se laisser écraser par le regard de la jeune femme. S’attendait-elle à ce que Katy parte ? Cependant elle allait être déçu. Elle lui sourit ironiquement :

- Malheureusement, je ne pars pas. Dommage, n’est ce pas ? Le hasard est une drôle de chose et souvent négative : il ne nous emmène pas souvent aux gens que l’on veut voir. Mais peu importe, comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Malika C. Stormwind

Malika C. Stormwind

Disponible pour un topic? : Euh..
Date d'inscription : 23/07/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Lun 3 Aoû - 18:48

C'était bien ma veine, je pouvais tomber sur n'importe quel pauvre type de la ville, des anciens clients, des petites connes qui jalonnent souvent mes promenades en ville, mais non, ça aurait été tellement simple, tellement mieux, voilà que je tombe nez à nez avec Katy. Bien sur, au départ je venais l'aider à ramasser les morceaux de verre, un penchant naturel chez moi qui m'oblige à être cordiale avec tout le monde, mais au fil des secondes qui s'écoulaient je me disais que je n'aurais finalement pas du, que j'aurais finalement pu la laisser ramasser ses morceaux de verre toute seule et j'aurais pu lui rire au nez lorsqu'elle se serait coupé. Mais non, je suis là, à croupis en face d'elle à l'aider à ramasser chaque parcelles de verre qui se trouve à terre, c'est bien ma veine.

On se redresse finalement, je lui souris, et mon rire semble la déconcerter, en vérité je suis surprise de la voir ici, de surcroît maintenant, je la voyais plus trainer à l'Algue qui pleure ou dans un salon de thé plutôt qu'ici dans ce bar où la musique rock dominait en maitresse absolue. Qu'importe, je cesse aussitôt et j'attends qu'elle me répondre, chose qu'elle fit rapidement et pas sans ses politesses habituelles.
Et là, alors que je me demandais toujours si c'était un cauchemar, je fus sortie de ma belle illusion par ses quelques paroles, oui, c'est bien Katy Youngblood qui se trouve face à moi ce soir, ces piques, ses sarcasmes et ses regards hautains me le rappelle. Face à un tel accueil je ne pu que sourire, me voir grimacer lui aurait fait trop plaisir, je rétorque aussitôt.

" Un merci c'est gratuit, mais je suppose que la politesse ne fait pas partie de ton caractère" fis-je , et je me tus aussitôt, ne préférant pas ajouter de l'huile sur le feu alors que notre relation était déjà relativement brulante.

"J'allais bien jusque maintenant, merci." repris-je alors pour répondre à sa question. " Et toi? Serais-ce l'effet de ma venue qui t'as fais renverser ton verre?"

La situation avait toujours été comme ça entre elle et moi, allez savoir pourquoi, sans doute car nous partageons toutes deux le traits de l'ambition qui chaque jour nous nourris, car peut être nous disputons nous les grâces de notre patron, qu'importe, elle a un don que je n'ai pas et sur le coup, malgré toute ma fierté possible et imaginable, je ne peux pas m'empêcher de l'admirer. Mais qu'importe, entre haine et admiration, la règle d'or est de ne pas me laisser marcher sur les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Mar 4 Aoû - 17:35

Katy n'était pas très polie. Hé oui je sais mais c'est ainsi ! Cependant dans les paroles de Malika, Katy retrouva la même haine qu'elle pouvait ressentir à son égard. Pourquoi user de politesse avec quelqu'un que vous haïssez ? Dans votre cœur, cette personne ne mérite pas ces mots et pour Katy, Malika était cette personne. Oui, elles s'admiraient l'une l'autre mais elles avaient trop d'ambition. Trop pour pouvoir cohabiter. S'il n'y avait pas eu Alexander, le seul point où leur avis se rejoignaient, elles se seraient taper dessus à longueur de journée.

Peut-être que Malika n'aurait pas oser mais Katy, malgré son corps peu athlétique, était beaucoup trop passionnée pour se laisser faire. Et puis elle pensait qu'une petite claque ou même une bonne droite ne pouvait pas faire de mal, ça ne pouvait que remettre les idées en place. De plus, elle n'avait pas grandit dans une situation confortable et elle s'était déjà battue une paire de fois. Heureusement ce n'était alors que des bagarres de gamins et rien de tout cela n'était mentionné dans son CV. Même si elle soupçonnait Alexander d'être au courant pour ses mensonges sur son passé. Mais elle ne préférait pas y penser. Elle ne préférait pas penser à lui en présence de Malika, elles étaient bien trop consciente de ce qu'elles voulaient chacune, pas besoin d'en rajouter une couche.

Elle regarda les mains de Malika et lui prend les morceaux de verre des mains pour les poser sur le comptoir, avant de se rendre compte que ce mouvement contient bien trop de douceur en lui-même, chose qu'elle regrette aussitôt. Katy n'avait jamais été une personne douce, sa mère au contraire l'était, cependant elle voyait, même après réprobation de sa mère, cela comme une faiblesse dans son propre caractère. Oui, elle ne voulait pas paraitre douce, donc elle se devait d'être forte, dure avec tout le monde. Surtout avec Malika. Elle lui renvoya donc après ce geste un sourire moqueur, espérant qu'elle prendrait ça comme si elle la considérait incapable de faire quelque chose de ses deux mains.

Katy savait aussi qu'elle ne devait pas répondre aux provocations de Malika, qu'est ce que ça pouvait lui faire qu'elle ne soit pas polie, qu'elle soit là bien qu'elle aurait aimé ne pas la rencontrer ? Elle serra les dents pour se contrôler, en vain. Le sang de Katy bouillait dans ses veines ; il en fallait tellement peu pour la mettre hors d'elle. Elle s'obligea à desserrer les dents, respirer calmement et laisser le sang, que la colère fait monter aux joues, redescendre.

- Je vais bien, dit Katy un sourire moqueur prêt à tendre ses lèvres avant de continuer, mieux que toi apparemment. Ne pense pas que ta venue soit aussi importante pour moi : est ce qu'on se soucie du chien qui aboie pour la simple raison que son maître est absent ?

C'était bien sur un mensonge, Katy n'était pas indifférente à l'existence de Malika, au contraire, celle-ci ne soupçonnait surement pas tout ce qu'elle signifiait pour elle. Mais jamais elle ne s'abaisserait à le lui dire, préférant nier en bloc. Cependant elle avait conscience d'avoir été très dure avec Malika dans sa dernière parole : en effet, elle était plutôt libre et non enchainée à un maître, contrairement à Katy, qui avec son don, ne pouvait se voir nul part ailleurs qu'à Hope.
Revenir en haut Aller en bas
Malika C. Stormwind

Malika C. Stormwind

Disponible pour un topic? : Euh..
Date d'inscription : 23/07/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Dim 9 Aoû - 17:46

Sans aucune gène je pris place à côté de Katy. Ce n'est pas elle qui me ferait peur, ni elle qui me ferait changer de bar, si elle n'était pas contente de me voir elle n'avait qu'à partir la tête basse comme elle le faisait si souvent. Mais qu'importe. Ce soir rien ne m'atteindrait. Ni ses remarques acides ni même sa présence, j'avais la tête ailleurs, j'étais trop pensive pour y prêter attention. Quand un serveur vint me demander ce que je souhaitais je pris commande d'un malibu cola avec glace. C'était mon petit pécher, la liqueur de noix de coco avait toujours su me prendre par les sentiments. Même si je n'aimais pas spécialement l'alcool je refusais difficilement un malibu, même si celui-ci était pur. Seulement, je serai méfiante ce soir. La dernière fois que j'ai consommé de l'alcool tout le monde sait ce qui est arrivé, j'en paye encore de lourde conséquence.
Ma courtoisie légendaire m'avait poussé à demander comment elle allait, mal je l'espérais mais ça ce n'était qu'une utopie, visiblement elle se portait comme un charme à mon grand désarroi. Mais rien que cette demande polie suffit à réveiller les médisances de ma collègue et tandis que le barman faisait glisser ma commande sur le comptoir et que je le remerciais d'un geste de la main, je me tourna à nouveau vers elle.

"Je suppose qu'on y prête peut être plus attention qu'aux chiens qui suivent leur maître partout, si tu vois ce que je veux dire." je faisais naturellement référence à elle qui, dés que possible, se liait avec Alexander comme une sangsue. " Quoique, le chien n'est pas un terme adapté, parasite peut être conviendrait-il mieux." fis-je alors, un rictus hostile étirait mes lèvres comme jamais. Non Katy, même avec ce petit jeu là, tu échoueras avec moi. Mais cependant, le fait qu'elle ait ressentit ma faiblesse m'a quelque peu déstabiliser. Aussi, droite comme je le suis toujours, je m'aventure à contre dire ces intuitions.

"Rassures-toi, je vais très bien, juste la fatigue du soir, rien de plus. Je n'ai pas encore fait tomber mon verre à terre, moi." fis-je finalement en prenant une gorgée de mon malibu. Puis, je tente une conversation professionnel.
"Alors, du nouveau de ton côté?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Dim 9 Aoû - 23:39

Ce qu'avait dit Malika fit son effet : Katy fut blessé à un point qu'elle aurait préféré éviter. Oui elle était consciente qu'elle courait après Alexander sans espoir mais elle ne voyait pas quoi faire d'autre. Il représentait son ascension sociale dans l'île et au sein même de Hope. D'abord tout n'avait été qu'admiration pour cet homme mais ses sentiments avaient peu à peu changés.

Elle repoussa ces pensées de son esprit, elle n'aimait pas penser à lui quand elle était avec Malika. En fait, elle n'aimait pas du tout y penser car elle savait que ce ne serait jamais possible. Le mot parasite lui fit encore plus mal. Malika était à Hope grâce à son intelligence, grâce à ce qu'elle avait appris et fais de sa vie, elle avait choisit. Katy, elle, avait simplement été prise à Hope pour son don et elle ne l'avait pas choisit. Après tout, les seules études qu'elle avait fait c'était celles de lettres. De plus, elle ne savait pas ce que son don pouvait lui apporter dans le futur, peut-être un jour, ce don cesserait et là elle ferait quoi ?

Elle était trop fatiguée et trop triste pour poursuivre Malika dans ce petit jeu. Elle évita donc de répondre aux provocations de celle-ci. Elle voulait encore se perdre dans ses illusions, elle savait que Alexander était inaccessible mais elle ne voulait pas y penser. Elle voulait oublier que sans Hope, sa vie n'aurait plus vraiment de sens. C'était triste de savoir que sa vie ne reposait que sur son travail et sa mère. C'était grâce à son travail qu'elle complétait la faible retraite de sa mère.

Cependant elle ne put se laisser faire plus longtemps :
- Si je suis légèrement fatiguée, c'est peut-être parce que j'ai bien travaillé cette semaine, dit-elle en présupposant que Malika n'avait pas travaillé ou en tout cas, moins qu'elle.

Enfin la discussion retomba sur des questions professionnelles.
- Cette semaine a été longue, beaucoup de paperasse j'ai trouvé mais surtout avec ce gala, tout devait être parfait.

En effet, le gala avait fait parler de lui et avait fait dépensé beaucoup d'argent et d'énergie. Katy s'était occupée de cacher toutes traces de Hope, avec l'aide de son don. Effectivement, les esprits savaient tout, le passé, le futur et les choses qu'elle ne pouvait pas voir. Elle avait le sentiment que quelque chose allait mal se passer, qu'il y allait avoir un problème. Les esprits étaient bien trop actif. Katy n'aurait pas su l'expliquer et ils semblaient murés dans le silence.

- Mais j'ai le pressentiment que cette année le gala va être légèrement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Malika C. Stormwind

Malika C. Stormwind

Disponible pour un topic? : Euh..
Date d'inscription : 23/07/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Sam 22 Aoû - 14:15

Il semblerait que je l'ai touchée là où sa fait mal. Un petit sourire narquois s'affichait sur mes lèvres en voyant ma voisine plongée dans ses pensées. Je n'avais aucun scrupule à lui faire du mal, aucun. Pour moi, Katy était le genre de femme à abattre coûte que coûte. Et puis n'était-ce pas elle qui avait commencé les hostilités? je pris mon verre et en huma l'odeur agréable de l'alcool qui s'en dégageait, une ode à la victoire. Mais j'étais bien consciente que ce n'était qu'une simple bataille parmi toutes les autres que j'aurais à mener contre elle. Soit, visiblement, Katy n'avait plus envie de jouer, et moi non plus d'ailleurs, la fatigue de la semaine s'étant grandement accumulée je n'avais plus la prétention de lui tenir tête encore longtemps. Les esprits s'apaisèrent alors tandis que la musique allait et venait dans nos oreilles et que l'ambiance tamisé du bar me donnait envie de dormir.

Elle est fatiguée? Elle travaille beaucoup? Comme si moi je ne travaillais pas peut être? Je me tais, comme dis plus haut je n'ai nulle envie de transformer ce bar en ring de boxe - bien que si elle continue comme ça, au bout du compte je finirai par craquer - je me contente d'hausser les sourcils d'un air désintéressé en buvant un coup de mon verre, comme si l'alcool allait apaisé ma rancœur et me faire ravaler mon venin.

" Nous travaillons tous beaucoup en ce moment." fis-je, bien sur, ma phrase n'était pas dénuée d'une quelconque répliques à ses insinuations fausses et gratuites. " Comme tu le dis si bien, ce gala est épuisant, j'ai du rencontrer pas mal d'autorité pour discuter de ce qui adviendrait en cas de problèmes...épineux." mon métier d'avocat me poussait aussi à cela, je trouvais ça d'un ennuis maladif mais bon, tant qu'à faire.
Mais les dernières paroles de Katy m'intriguent Comment pouvait-elle être certaine de cela? Les esprits? Sans doute, je fronce les sourcils de surprise et d'interrogation.

"Qu'entends-tu par -différent- ? " lui demandais-je alors que je pris à nouveau une gorgée de mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   Ven 28 Aoû - 0:00

Elle recommanda un verre, une vodka, un alcool fort : boire pour oublier et oublier d'arrêter de boire. Elle avait décidé d'être plus gentille avec Malika mais une seconde plus tard, elle le regrettais déjà. Il semblait que lorsqu'une des deux décidait un cessez-le-feu, l'autre le rompait aussitôt. Avoir une conversation autre que professionnelle avec Malika était une mission impossible. Cependant Katy savait qu’elle devait faire des efforts et laisser son ego dormir. Il fallait qu’elle soit professionnel, mais c’était la chose la plus fatigante qu’elle n’avait jamais faite.

L’hypocrisie ou la diplomatie ? Katy ne voyait pas la différence. Malika n’échappait pas à la règle. Par contre, elle était très franche et peu importe avec qui elle était. Franche mais elle pouvait mentir sans problème, sans même se sentir coupable. Néanmoins, elle devait se retenir et puis, elle ne pouvait pas commencer à se battre comme des gamines au milieu d’un bar.

Quand Malika parla des problèmes épineux, un vent froid passa dans le dos de Katy. Les esprits étaient vraiment très bizarres. C’était déjà arrivés mais c’était légèrement différent. Il y avait plus d’agitation et les esprits respectaient les humains, ils évitaient au maximum de les toucher, les frôler. Mais là, ils étaient trop collant, surtout avec elle car elle les sentait donc ils la sentaient aussi.

Elle prit une gorgée de sa vodka. Qu’est ce qu’elle entendait par bizarre et différent ? Comment Malika, qui à part son lien avec Hope n’avait rien d’étrange dans sa vie, pouvait-elle comprendre ? Etrange n’était qu’un mot après tout…

- Je ne saurais pas te l’expliquer…Les esprits agissent simplement étrangement.

Bon il n’y avait rien de rationnel et de toujours bien défini avec des âmes mortes mais elle le sentait c’était tout.

- Ils sont bien trop agités. Je ne peux pas considérer leur comportement comme étant toujours le même mais ils sont bien trop bizarres en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre ennui et bière, là où une rencontre commence [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
» Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Shall Remember :: Hors jeu :: Corbeille-
Sauter vers: