AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Mar 11 Aoû - 22:12


Girls just wanna have fun
Rock'n Drink - Vendredi soir
Lilith & Nathan


    Le vendredi était le jour que Lilith préférait - à égalité avec le samedi, bien entendu - tout simplement car il s'agissait là du jour des sorties. Et le nom de Lilith Masterkill était très souvent associé à "fête", "soirée" et "alcool". Il ne fut donc pas étonnant, pour les autres habitués des soirées dans le bar le plus populaire de l'île, de la voir, assise sur l'un des hautes tabourets du bar, accoudée au comptoir. Devant elle trônait un verre de vodka pomme ainsi que quelques autres, vides. Pas de quoi avoir l'esprit totalement embrumé par l'alcool pour le moment, donc. Habillée d'une robe noire des plus courtes, lui moulant entièrement le corps et chaussée de Converses basses noires, elle avait détaché ses cheveux, donc les lourdes boucles tombaient en cascade dans son dos. L'une des ses vodka pomme avalée provenait d'ailleurs d'un homme admirateur de ses formes, auquel elle avait fait un petit signe de la main en guise de remerciement. En temps normal, elle l'aurait rejoins, sulfureusement belle, et aurait dansé avec lui le temps de quelques rocks endiablés, avant de le raccompagner pour la nuit à son appartement. C'était comme ça chaque soir, normalement. Mais ce vendredi n'était pas un jour normal. Elle avait en tête une proie bien précise, sa proie préférée : Nathan Fox.

    On aurait pu qualifier d'étrange la relation qu'entretenaient les deux étudiants. Mais elle était en réalité très simple à comprendre : ils couchaient ensemble dès qu'ils en éprouvaient le besoin ou l'envie, et cela s'arrêtait là. Qui avait dis qu'ils étaient compliqués ? Bien sur, pour des gens avec un tant soit peu de coeur ou de conscience, coucher ainsi avec le premier venu sans le connaitre ni d'Adam ni d'Eve pouvait être impossible à imaginer. Mais c'était mal connaitre la brune. Bien au contraire, cela lui plaisait d'avoir des parties de jambes en l'air avec le jeune homme. Pourquoi donc ? Premièrement, parce qu'il était mignon, il fallait bien l'admettre. Attirant même, alors autant en profiter. Ensuite, argument des plus importants à ses yeux, il était un très bon coup. Elle en avait vu passé, des garçons entre ses bras, et Nathan faisait indéniablement partie de son top trois des meilleures galipettes. Et, finalement, le fait de ne rien connaitre de lui était important ; pas de lien, pas d'attache. Et Dieu savait que Lilith voulait être libre.

    En attendant que le jeune homme arrive - elle savait qu'il viendrait, elle l'avait entendu dire à un de ses amis qu'il sortait au bar ce soir là - , elle sirotait tranquillement sa vodka pomme, faisant les yeux doux au gérant du bar, installé de l'autre côté du comptoir. Après tout, lui aussi faisait partie de son top trois et elle espérait bien plus qu'une simple nuit avec lui. Une relation régulière, comme avec Nathan, semblait une assez bonne idée. Mais l'irlandais se contenta de lui sourire rapidement avant de retourner à son travail, comme si de rien était. Elle pesta dans son verre, mécontente. Ne pas être désirée était une expérience tellement rare que Lilith en était piquée dans son égo à chaque fois qu'un homme se montrait à ce point désintéressé. Elle soupira puis jeta un coup d'oeil aux autres clients du bar, cherchant une occupation en attendant l'étudiant. Mais aucun homme n'attira son regard. Soit elle avait déjà passé une nuit avec eux - et ne souhaitait pas recommencer l'expérience - soit ils n'étaient pas assez agréables à regarder pour attirer son attention. Soit. Elle allait attendre patiemment, comme elle n'adorait pas le faire.

    Tapant du pied au rythme de la musique, elle chantonnait à voix basse un morceau de Metallica, bougeant simplement les lèvres. Le Rock'n Drink avait l'avantage de ne proposer que de la bonne musique, chose que Lilith appréciait - cela changeait tellement des musiques commerciales qu'on entendait toujours en boîtes de nuit. Alors qu'elle en était à son... Dixième ? Onzième ? Vodka pomme et que sa tête commençait légèrement à tourner, une personne s'installa sur le tabouret à ses côtés. Alors qu'elle voulait utiliser sa langue de vipère pour lancer une réplique bien cinglante et faire déguerpir la dite personne, elle le reconnut. Immédiatement, un grand sourire apparut sur les lèvres de la brunette.

    - Bonsoir ! Quelle coïncidence de se trouver au même endroit au même moment, tu ne trouves pas ?


    Tout en parlant, elle s'accouda au comptoir, la tête bien calée dans la paume de sa main, entièrement tournée vers Nathan. Beau gosse, vraiment. La nuit allait être très courte...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 16 Aoû - 14:19

Ce n'était pas une journée idyllique pour Nathan, une chaleur atroce et une lourdeur infernale l'avait empêché de sortir de chez lui toute la journée. Il avait donc tué le temps comme il l'avait pu, par quelques bouquins intéressants qu'il n'avait plus lu depuis longtemps, par un peu de musique allongé sur son lit à regarder le plafond. Parfois, un courant d'air salvateur venait souffler sur son front et il ne pu empêcher un soupir de soulagement de lui échapper. Le thermomètre de l'appart affichait désormais 27°C à l'intérieur et par conséquent il n'osait pas imaginer la température externe. Dans l'après midi l'un de ses voisins, un étudiant en économie qu'il connaissait bien, avait débarqué chez lui avec un pack de ice tea tout juste sorti du frigo. Ils savaient tout deux que l'alcool par des jours de chaleur comme ceux-ci était proscrit et ils se rabattaient sur leur boisson favorite. Après de longues heures de discussions sur tout et rien ils avaient fini par se rabattre sur le programme télé de l'après midi pour passer le temps en espérant voir le soleil se coucher rapidement. Le temps avait eut du mal à passer et l'ennui avait rendu Nathan grognon. Il détestait par dessous tout rester chez lui à ruminer, même avec des amis, et ce temps n'avait rien arranger à cela, il méprisait les vagues de chaleur dont était parfois victime Chatam.

C'est sur le coup de 22 heures, le soleil ayant tiré sa dernière révérence, que Nathan pu enfin sortir de chez lui. Où allait-il? Très franchement, il l'ignorait, il avait simplement envie de prendre l'air en espérant ne croiser personne qu'il connaissait, peut être allait-il s'échouer sur la plage et y passer la nuit qui sait? Après tout, cela n'aurait pas été la première fois qu'il l'aurait fait et il serait sans doute plus agréable de dormir au frais que dans la fournaise de son foutu appart'. Mais allez savoir pourquoi, Nathan était loin d'être au bout de se contrariété. A peine eut-il mis le nez dehors que l'étudiant tomba nez à nez avec des amis à lui, bien décidé à faire la fête.
« Nathan on sort?
- Laissez moi. » leur demanda-t-il sèchement, mais il savait très bien que c'était inutile de le leur demander.
« Nate, soit pas con, on sort ce soir! C'est vendredi ! » et à peine eut-il dis ça que déjà il l'entraînait par le bras dans la cage d'escalier de l'immeuble. Le Rock N'Drink était le bar le plus proche de son immeuble et il savait déjà que ça serait le lieu où il passerait sa soirée. Une fois sur place, Nathan n'eut aucune envie d'adresser la parole à ses amis et se dégageant d'eux se trouva une place isolée sur le bar, commandant un cocktail il se laissa alors bercer par le bon son rock qui était diffusé dans les hauts parleurs, hypnotiser par les lumières du bar il ne prêtait désormais plus aucune attention à ce qui se passait dehors. C'est alors qu'une personne vint s'asseoir à côté de lui, n'y faisant d'abord pas attention il ne pu que constater qu'il la connaissait.
Lilith Killmaster, son regard azur perçait le sien avec la même ardeur qu'à son habitude. Lui et elle s'était une longue histoire, une histoire que ne se concrétisait jamais, qui se répétait sans cesse et qui se finissait sans cesse pareil. Une coïncidence qu'il soit toujours ensemble au même endroit? A ce point là il remettait sacrément en doute le hasard et la coïncidence justement. Et ce soir, Lilith était bien la dernière personne qu'il voulait voir.

« Laisse moi, je ne suis pas d'humeur. » lui fit-il simplement, sans un bonjour, sans prendre de nouvelles, il s'en fichait au fond, il avait simplement envie d'apprécier la musique et l'idée que Lilith vienne de suite le coller l'énervait encore plus. Mais il savait aussi que la jeune femme ne laisserait pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 16 Aoû - 17:36

    Rares étaient les personnes qui osaient faire face à Lilith, lui répondre, la contredire. A vrai dire, elle ne connaissait qu'une personne étant capable d'un tel acte : son frère Alexander. Il était le seul à avoir un tant soit peu d'autorité sur elle - même ses parents avaient abandonné cette idée à force - et donc le seul à se permettre de la critiquer et de l'envoyer bouler quand elle allait trop loin.
    Aucune surprise donc, à la voir ouvrir la bouche comme un poisson hors de l'eau lorsque Nathan l'envoya chier avec élégance. Dans la même position faciale pendant quelques secondes, elle cligna des yeux, croyant rêver. Venait-il vraiment de faire ce qu'elle pensait qu'il avait fait ? Etait-il en train de devenir fou, à provoquer la fille la plus dangereuse de tout Chatam ? Finalement, elle referma la bouche et se tourna vers son verre, boudeuse. Remarquant que celui-ci était vide, elle leva la main, comme l'aurait fait un étudiant en classe pour poser une question, et le serveur se précipita vers elle pour lui amener un autre verre de son précieux breuvage. A peine eut-il tourné le dos qu'elle avala sa vodka pomme d'une traite et leva à nouveau le bras.

    - Lilith, c'est pas raisonnable ce que tu fais là.
    - Ta gueule et sers moi, j'ai de l'argent pour te payer !
    Hésitant, le serveur s tourna vers son patron pour lui demander son avis. Lilith fronça les sourcils, vexée. Qui de Roy ou Alexander était passé par là pour leur demander de ne pas la laisser boire jusqu'à être bourrée ? Heureusement pour elle, le patron fit un petit style de la maison, signifiant clairement "laisse tomber et sers là", ce qui la ravie. Elle fit son plus grand sourire à l'irlandais, oubliant presque pourquoi elle tenait tant à picoler. Ce fut un mouvement sur le côté qui lui rappela la présence de Nathan et, dans un grognement, elle avala un autre verre. Elle commençait alors à voir trouble et sa tête lui sembla bien lourde, tout d'un coup. Ses pensées, à moitié cohérentes, se bousculaient dans sa pauvre petite tête. Pourquoi se remplir d'alcool pour un garçon qu'elle ne connaissait pas ? Pourquoi être blessée d'être rejetée alors qu'elle ne souhaitait pas avoir d'attache avec lui ? Le véritable problème était que Lilith n'était pas habituée à être rejetée. Lorsqu'elle avait envie d'un homme, il lui suffisait de faire son petit numéro et celui-ci tombait à ses pieds en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et, avec Nathan, tout était toujours si simple. Ils se voyaient, se sautaient dessus et repartaient chacun de leur côté, une demie-heure plus tard. Comme c'était grisant, de le voir arriver vers elle d'un air déterminé, et de la tirer par le poignet vers le placard ou le toilette le plus proche. Depuis qu'elle le connaissait, les poches de Lilith contenaient toujours un ou deux préservatif, juste au cas où.

    Aujourd'hui était différent. C'était la première fois que Nathan la rejetait tout bonnement. La première fois qu'un homme la rejetait d'ailleurs. Elle n'était tellement pas habituée à cela - se prendre un râteau ! - qu'elle ne savait quelle attitude avoir dans ce genre de circonstances. S'énerver ? Se faire aussi petite qu'une souris, comme elle savait si bien ne pas le faire ? Elle réfléchit à cette question - ou du moins tentait d'y réfléchir, vu l'état dans lequel elle était - pendant de longues minutes silencieuses. Elle fut tellement calme que les habitués, qui la voyait toujours soit consommer jusqu'à outrance, soit flirter avec n'importe qui, furent surpris de ce revirement de situation. Certains lançaient même des coups d'oeil interrogatifs à Nathan, se demandant sans doute comment il avait pu calmer le petit démon en si peu de temps.

    Alors, aussi inattendu que cela puisse paraitre, Lilith se tourna vers lui :

    - Quelque chose ne va pas, Nathan ?

    L'homme assis de l'autre côté de Lilith s'étouffa d'une manière peu discrète dans son verre. La voix qu'elle venait d'utiliser était tellement différente. Calme, douce, avec une pointe d'inquiétude que l'on retrouvait dans ses yeux alors que son regard se posait sur Nathan. Seul Roy, son frère, n'aurait pas été sous le choc. Au contraire, il aurait soupirer de soulagement en pensant que sa soeur s'était enfin calmée pour redevenir celle qu'elle avait été pendant des années. Mais ces airs de petit ange ne pouvaient durer et, très vite, Lilith se rendit compte de ses actes. Son visage reprit alors sa dureté habituelle.

    - Enfin, pas que ça m'intéresse quoi... Mais tes groupies vont faire la gueule quand elles vont se rendre compte que tu peux aussi envoyer chier les gens...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Sam 22 Aoû - 13:43

Il savait très bien que Lilith ne laisserait pas l'affaire en plan. Quand bien même, il avait un tant soit peut espéré que l'alcool qu'elle semblait déjà avoir ingurgité lui en ai fait oublier l'envie. Hélas non, que du contraire. Suite à se phrase mortelle et impartiale la jeune femme resta de marbre... Mais au juste, pourquoi restait-elle de marbre? Nathan avait pour habitude de voir cette jeune fille débordante d'énergie, parfois même d'animosité et peut être était-ce ça qui lui plaisait en elle, à moins que ça ne soit son étrange regard qui visiblement semblait débutatif face à la fougue du jeune homme, comme si cette simple parole avait réussit à la déstabiliser.

Grosse erreur, Lilith n'était pas de se genre là.
Son parfum était mêlé à celui de la vodka pomme qu'elle avait déjà bu - en grande quantité- lui donnant une odeur envoutante... Envoutante? pourquoi pensait-il ça au juste.
Il retourna à son cocktail, cessant un instant de considéré sa voisine qui elle ne le lâchait pas des yeux. Qu'avait-elle à le regarder ainsi? Voulait-elle sa photo peut être? Jamais Lilith ne lui avait lancé un tel regard, même durant les longues nuits qu'ils avaient passés ensemble et dont il avait d'étranges souvenirs. Avait-il brisé une routine qui s'était installé entre eux? Bien sûr que non, en vérité, elle n'avait juste pas la tête à ça, il n'avait plus la tête à ça depuis ce fameux soir où il avait rencontré cette fille, la fille, avec qui l'alcool l'avait pousser à commettre l'irréparable. Qui était-elle au juste?
Le bruit du verre sur le bar le sorti de ses pensées, autant que les vociférations de la jeune femme face aux réticences du barman à lui fournir son précieux liquide odeur pomme.

Avait- il rêvé? Alors qu'il buvait tranquillement son verre Lilith réouvrit la bouche, non pas pour l'insulter, ni pour lui cracher à la figure comme elle avait tendance à le faire quand elle était en colère, non, elle lui demandait si il allait bien. Depuis quand se souciait-elle des soucis d'autrui? Elle si individualiste? Si sauvage. Il cru avaler de travers alors qu'il entendait la voix étrange de Lilith lui poser cette question, puis il la dévisagea. Quelle grossière erreur.
Il fallait bien avouer, Lilith était une belle fille, une très belle fille et qui en plus n'avait pas spécialement froid aux yeux. Entre eux, un petit jeu s'était installé comme par magie, comme si à chaque fois qu'ils se croissaient ils étaient attirés l'un à l'autre comme des aimants. Mais alors qu'il était sur le point de la questionner sur son comportement, la jeune femme se ressaisit, tel chat retombant sur ses pattes. Un sourire se dessinait alors sur ses lèvres alors qu'il reprit son verre d'un revers de main pour un boire une gorgée.

"Ah? Parce que tu n'es pas une de mes groupies peut-être?" Le sarcasme était de mise bien sûr. " Moi je vais bien, mais toi, tu es complètement ivre, tu es pathétique."
Il aimait la provoqué, serait-ce aussi une partie de leur jeu étrange? Sans aucun doute, quoiqu'il en soit, si la journée avait été ennuyeuse, la soirée elle, risquait de l'être beaucoup moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Lun 24 Aoû - 18:43



    Entêtante. C'était le mot. Son odeur était entêtante. Durant toute la soirée, les narines de Lilith avaient été chatouillées par la fumée des cigarette, le parfum piquant des différents alcool du bar, l'odeur forte de la sueur des clients. Son parfum à lui avait effacé tout le reste dès le moment où il s'était installé à ses côtés. Comment se faisait-il qu'elle connaisse aussi bien sa fragrance, qu'elle puisse la reconnaitre parmi la foule d'hommes présents ? C'en était... Alarmant. Sûrement du aux nombreuses heures qu'ils passaient à transpirer l'un contre l'autre, rien de plus, essayait-elle de se raisonner. Sans succès. Elle avait déjà couché avec de nombreux autres hommes et ce n'était pas pour autant qu'elle se souvenait de chaque odeur. Alors pourquoi lui ? Lui ?

    Qu'avait-il de plus, si ce n'est pouvoir la remettre sur le droit chemin sans s'attirer les foudres de Zeus ? Bien sur, Lilith ne pouvait se permettre de se le mettre à dos ; elle était bien trop accroc à ce qu'il avait à lui offrir pour se passer de lui le plus simplement du monde. Elle qui se voulait seule et indépendante se retrouvait pourtant totalement dépendante de ce qu'un homme pouvait lui offrir. Ce n'était pas normal. Il fallait changer cela. Mais un seul regard vers Nathan eut l'effet d'un lavage de cerveau. Non, elle ne pouvait tout bonnement pas arrêter leur petit jeu sexuel.

    Elle le vit alors manquer de s'étouffer dans son verre, étant elle même surprise de sa propre voix. Les réactions étranges qu'elle avait en présence de Nathan commençaient - doucement mais sûrement - à l'inquiéter. Peut-être devrait-elle en toucher deux mots à Alexander. Il devait s'agir là d'un drôle de pouvoir que possédait l'étudiant, qui lui permettait de modifier le caractères des personnes l'entourant. Quitte à baigner dans le paranormal avec la réincarnation, pourquoi pas les super-pouvoirs ?

    Finalement, elle redevint la "vraie" Lilith, reprenant son regard meurtrier et sa voix cassante. Elle soutint le regard de Nathan qui se plongeait dans le sien, comme pour la sonder. Que souhaitait-il y voir ? L'esprit de Lilith n'était pas de ceux dont on peut dire qu'on lit en eux comme dans un livre ouvert. Elle cachait beaucoup de secrets - beaucoup trop peut être - que ce soit personnels ou professionnels. Et ce n'était pas le genre de femmes à faire des confidences sur l'oreiller - encore aurait-il fallu qu'il y ait des oreillers là où ils faisaient leurs ébats. Elle vit alors Nathan sourire et sut qu'elle avait gagné. Les paroles qu'il prononça confirmèrent ses pensées. Elle était irrésistible.

    - Merci de ne pas me comparer à ces blondasses qui te bavent dessus à longueur de journées. J'ai un peu plus de classe, tout de même.
    Elle sourit. Je suis bien plus qu'une groupie à tes yeux et tu le sais très bien.

    Quant à la remarque sur son taux d'alcool dans le sang, elle préféra l'ignorer et se força à ne pas compter le nombre de verres qu'elle avait avalé.

    *Texas, Arizona, Montana, Nouveau Mexique, Californie, Floride, Alabama...*

    Fière de savoir citer mentalement plus de deux états des Etats-Unis, elle en vint à la conclusion qu'elle n'était pas ivre. Pas encore du moins. La géographie était un bon alcootest pour elle.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 30 Aoû - 12:01

Il savait très bien qu'en la traitant de la sorte elle ne partirait pas, car au fond, voulait-il qu'elle parte? En vérité, si elle était partie en lui balançant son verre à la figure il savait parfaitement ce qu'il aurait fait, empoigné par le poignet il l'aurait à nouveau attiré à elle. Car autant ne pensait-il jamais – ou rarement- à Lilith quand elle était loin de lui, autant c'était tout l'inverse lorsque son regard croisait la jeune femme.
Souvent il s'était demandé si elle n'était pas une sorcière, si elle ne lui avait pas lancé un charme à chaque fois qu'ils se trouvaient au même endroit. Pourquoi ressentait-il à la fois ce sentiment de répulsion et d'attirance? Lui qui pourtant n'en a que faire des filles qui lui tournent autour, pourquoi elle en fin de compte? Parce qu'elle aussi considère leur relation comme dénuée de sentiment et juste empreinte de pulsions sauvages et passionnelles? Parce qu'il sait – du moins il espère – que du jour au lendemain il pourra tirer un trait sur elle? L'oublier et faire comme si elle n'avait pas existé?
Leur caractères étaient tellement différent et logiquement ils étaient sensé s'énerver l'un sur l'autre, se haïr, se mépriser, au lieu de ça, ils se sautaient dessus et passait un long moment de passion charnelle dont elle seule avait le secret, et c'était peut être ça qui la rendait si indispensable.

Mais tout ça n'était pas important, car même après la pique qu'il venait de lui balancer, Lilith demeurait là, à côté de lui, et son côté miel pris fin aussi vite qu'il n'avait commencé, le voilà à nouveau telle qu'elle était au naturelle, piquante, agressive et caractériel. Ce genre de comportement qui lui déplaît, qui lui déplaît partout, sauf chez Lilith. Elle était décidément indiscernable, et il n'avait qu'une envie, la cerner justement.
Il éclata de rire à ses prochaines paroles. Ne pas la comparer aux blondasses qui lui courent après? Ah non, ça c'est vrai, elles n'ont jamais franchit le seuil de sa chambre ( ou un placard ou n'importe quoi d'autres) avec lui. Lilth était bien la seule. Cependant, trop fière pour l'admettre il reprit.
«Oui c'est vrai » fit-il d'abord pour confirmer qu'en effet elle avait plus de classe que les autres «  toi tu es brune » ajouta-t-il comme si c'était la seule différence. Nathan aimait se jouer d'elle, ne pas lui tomber dans les bras trop facilement bien qu'il s'étonnait parfois d'en mourir d'envie, ce soir l'alcool aidant était le cas. Cependant, l'observant droit dans les yeux il l'a mit en garde.

« Je te préviens ma jolie, je n'ai pas le droit à l'erreur dans ce bar, je me suis déjà fait bannir une fois, cela me suffit » et l'étudiant leva à nouveau le coude vidant ainsi son verre de cocktail, puis, faisant signe au barman il commanda la même chose et ni une ni deux le verres se trouva dans sa main, la fraîcheur de celui-ci contrastait avec la chaleur humaine étouffante du bar à cette heure. Malgré les portes ouvertes et les fenêtres rien n'empêchait la chaleur de demeurer ici, à moins qu'en vérité, il ne fasse plus chaud dehors. Quoiqu'il en soit, si Lilith souhaitait vraiment rester avec lui ce soir, elle allait devoir montrer à quel point elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 30 Aoû - 18:32



    L'atmosphère du bar était étouffante, comme un four à haute température. Lilith se doutait que ses joues étaient aussi rouges que des tomates bien mures, contrastant fortement avec son teint pale de porcelaine qu'elle arborait en temps normal. Le soleil semblait s'être installé sur Chatam depuis quelques jours déjà, faisant souffrir toute la population, même au beau milieu de la nuit. Le pauvre petit ventilateur, posé à l'autre bout du bar, peinait à faire son travail, peu de personnes profitant de son air frais. Fronçant les sourcils en regardant ses verres vides, joliment alignés devant elle, Lilith appela à nouveau le serveur.

    - Un coca s'il te plait.

    Ça, c'était une première. Première fois que Lilith buvait autre chose que de l'alcool au Rock'n Drink. Mais la température qui ne voulait plus descendre avait eu finalement raison d'elle et elle avait besoin de se rafraichir. Lorsqu'on lui rapporta son verre, où les glaçons dansaient joyeusement à la surface, elle commença non pas boire, mais par coller la surface glaciale contre son front, non sans un petit sourire de satisfaction. Sourire qui s'élargit, laissant s'échapper un petit rire, en entendant la réponse de Nathan. Certes, elle était brune. Il ne fallait pas être des plus intelligents pour s'en rendre compte.
    Mais Nathan adorait se moquer d'elle, dans les rares moments où ils tapaient la discussion. Comme s'il s'agissait là d'un signe, d'un non-dis : "je fais l'amour avec toi, mais j'en pense pas moins". Car oui, Nathan et Lilith, outre leur attrait soudain et inexplicable pour le corps de l'autre, avaient toutes les raisons de ne pas être amis, peut-être même de se détester. Il était bien trop hautain, sarcastique pour elle ; elle seule avait le droit à la langue de vipère, elle détestait qu'on lui parle de la même manière. Tout en eux les séparaient.
    Et pourtant... Pourtant, ils revenaient vers l'autre, à chaque fois. Tels deux aimants attirés l'un par l'autre, ils n'avaient pas le choix. Impossible de faire autrement, comme un drogué dépendant de sa poudre blanche. On a beau dire que c'est mal, qu'il faut arrêter sinon cela finira mal... On revient toujours, on se jette dans le feu, et tant pis pour les conséquences.
    Elle avait déjà essayer d'arrêter de voir Nathan. C'était malsain. Elle avait la pire des réputations sur l'île et, dans quelques rares moments de lucidité, se rendait compte de ce qu'elle était. Il n'y avait rien de romantique, rien d'humain même, dans leur relation. Deux animaux assouvissant leurs besoins naturels. Parfois, elle arrivait à se convaincre assez pour ne plus retourner le voir. Mais, à peine arrivée à l'université, elle croisait son regard, plein d'envie alors qu'il la reluquait sans discrétion aucune, ses yeux parlant pour lui. Comment tenir le coup ? Comment ne pas voir sa volonté s'effondrer comme un fragile château de cartes ? Alors, elle revenait vers lui, l'empoignait par le col de sa chemise et continuait de tomber dans ce cercle vicieux qu'ils s'étaient crée.

    - T'inquiètes pas pour ça. A moi seule, je leur fait leur chiffre du mois alors ils ne viendront pas nous chercher des noises.

    En effet, vu la quantité de verres qu'elle avait avalés, on pouvait facilement imaginé les sommes qu'elle devait au patron du bar. Et, sachant qu'elle passait chaque soirée de la semaine sur ce même tabouret - l'empreinte de ses fesses devait d'ailleurs y être visible, à force -, on comprendra qu'aucun des employés n'essayerait de lui dire quelque chose. Elle était bien trop bonne cliente pour ça.

    - Mais si tu veux, on peut aller chez moi. Le confort d'un matelas ne nous fera pas de mal, pour une fois !

    Elle lui fit un clin d'oeil des moins discrets. A quoi bon cacher ses intentions ? Cela finirait comme ça de toutes manières, qu'ils le veuillent ou non. Des aimants...



J'ai l'impression d'avoir écrire de la meeeerde... Pardon !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Mar 8 Sep - 23:04

Il n'avait jamais compris, compris pourquoi il était irrémédiablement attiré vers elle et ce malgré tout, malgré eux. Car cette fille aurait pu le répugner, et c'est d'ailleurs ce qu'elle faisait la plupart du temps lorsqu'il ne l'avait pas sous les yeux, puis, sa silhouette chassait toutes mauvaises pensées, il était attiré à elle comme une plume vers le sol et il creusait la tombe de sa fierté à chaque baisers qu'il lui offrait. Comment pouvait-il en arriver là? Lui qui pouvait s'offrir toutes les filles les plus correctes de l'île? Toutes les filles pleines d'argents et de bonnes manières qui auraient brûler tout dans le feu de l'enfer ne serais-ce que pour avoir une partie de ce que Lilith arrivait a obtenir de lui à chaque fois qu'il se croisait. Nathan était incapable de se poser la question. La liaison – et encore c'était difficile de qualifier ça ainsi- qu'il entretenait avec Lilith ne vivait qu'à travers les rumeurs de ceux et de celles qui les fréquentaient chaque jour, car hormis elle, rien ne transparaissaient en eux comme marque d'affection, simplement car l'amour n'existait pas.

Et pourtant, ils étaient les premiers à se disputer, leur caractères opposés les amenaient souvent à des altercations violentes et à une rupture totale l'un envers l'autre. Des cris, des coups parfois et souvent des scènes violentes jalonnaient leur parcours, et pourtant, l'un comme l'autre savaient qu'ils finissaient par revenir l'un vers l'autre, comme un chien revenait à chaque fois vers son maître. Ce n'était pas de l'amour, certes, mais une chose était sur, la passion était là et tout deux savaient se faire désirer de l'autre.
Elle commanda un coca ce qui ne pu que lui arracher un rictus, elle avec un verre de coca ne voulait dire qu'une chose, elle mourrait de chaud. Son teint rouge était contrasté par la pénombre qui régnait ici mais il pouvait aisément deviner qu'il ressortait de sa couleur blanche habituel, un frisson lui parcouru l'échine lorsqu'elle passa son verre frais sur son front, il était étrange qu'elle le fasse vaciller ainsi d'un seul geste de sa part. Il reprit seulement ses esprits lorsque la jeune fille ouvrit la bouche.

Elle avait beau être une cliente habituée, il était hors de question qu'il se fasse prendre à son petit jeu, pas ce soir, pas ici, son expérience passée du Rock n'Drink lui avait suffit, aussi, se penchant vers la jeune femme il lui sursurant.
« Tu remplis peut être à toi seul les caisses de ce bar, mais connaissant le type qui tiens cet établissement » il désigna du doigt Vaughan qui se tenait à l'autre bout de bar pour parler à un client habitué. «  Je crois pas qu'il aimerait voir, même sa meilleure cliente, s'envoyer en l'air dans les toilettes de son bar, et croit moi, lorsqu'il est contrarié il est loin d'être commode. »

Elle lui suggéra alors sa chambre, précisant qu'un lit au fond ne pourrait pas leur faire de mal. Il hésita, bien sur qu'il pourrait accepter sans plus attendre, prends sa voiture avec elle dedans et il ne serait même pas sur qu'ils tiennent jusqu'à l'appart. Cependant, ce soir c'était différent, tout était différent et il avait bien envie de se faire désirer par cette jeune femme aux yeux émeraudes qui se tenait devant lui et qui n'attendait que son approbation pour poursuivre leur sympathique soirée.

« Je t'ai déjà dis que je n'étais pas d'humeur, tu es sourdes ou quoi? » Lui fit-il d'un air faussement agacé, puis sans attendre, il reprit une gorgée de son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Mer 9 Sep - 13:57



    Lilith leva les yeux au ciel en remarquant la mine ironique de Nathan lorsqu'elle commanda son coca. Un sourire en coin à l'idée de toujours réussir à le surprendre malgré les heures passées ensemble, elle avala une longue gorgée, frissonnant en sentant le liquide glacé dans son estomac. Elle soupira d'aise, légèrement moins étouffée par la chaleur ambiante. Rares étaient les moments où elle regrettait New York et celui-ci en faisait partie. Au moins, la Grosse Pomme possédait un climat correct. Elle en venait presque à regretter ses gros pull en laine dans lesquels elle se nichait en hiver. A Chatam, c'était soleil, températures élevées, moiteur et, pire que tout, orages tropicaux le soir. Tout ce qu'elle détestait, en quelques sortes. Quand reverrait-elle la neige ?
    Sortant de ses pensées météorologiques, elle regarda Nathan pointer du doigt Vaughan en expliquant que celui-ci n'aimerait pas vraiment retrouver leur "couple" enlacé dans les toilettes. Certes, ce n'était pas faux. Et puis, Lilith avait beau passé ces moments intimes avec Nathan, elle continuait d'espérer que la nuit qu'elle avait passé avec Vaughan serait la première d'une longue liste. Elle ne pouvait donc pas risquer de se le mettre à dos.

    - J'imagine d'ici là le bordel... Tant pis, on ne saura pas si les toilettes sont mieux que les placards.

    Sourire ironique. Il ne pouvait avoir pire que les inconfortables placards de l'université. A chaque fois, elle finissait avec un balai contre son dos ou l'épaule appuyée contre une étagère. Heureusement, ce qu'elle faisait à ce moment là rendait le tout plus agréable, même si elle en gardait souvent des bleus pendant quelques jours. Niveau discrétion, on avait connu mieux.
    Ainsi, l'idée de pouvoir s'installer dans un bon lit bien moelleux cette fois là n'était pas pour lui déplaire. Son dos n'en souffrirait pas, pour une fois. Mais c'était sans connaitre l'esprit têtu de Nathan. Elle haussa les sourcils, marmonnant un juron. Pas d'humeur, ben tiens !
    Elle but une nouvelle gorgée, sa mauvaise humeur revenant doucement mais sûrement. Il adorait avoir les filles à ses pieds, bien sur. En temps normal, Lilith tirait les ficelles du jeu. Elle et elle seule décidait de leurs petits moments, s'énervant sur lui lorsqu'elle n'avait pas envie de le voir. Cela finissait toujours en dispute, cris et regards tueurs. La plupart des étudiants les regardaient avec surprise, dans ces moments là. Rien n'était plus étrange pour eux que de voir Lilith et Nathan ensemble. Soit ils se sautaient dessus, soit ils se battaient. Il n'y avait pas d'entre deux. Soit blanc, soit noir, jamais gris.

    - Pas d'humeur ? Excuse à la con typiquement masculine, pour ne pas dire que leur machin est en panne... Dit-elle en désignant son entre-jambe d'un petit coup de tête.

    Elle se prépara à recevoir une baffe retentissante, prête à se plaindre au patron du bar s'il osait poser la main sur elle. Bien sur, elle le cherchait. Un peu trop même. Mais, comme elle l'avait dis quelques instants plus tôt, elle ne faisait pas partie de ce groupe de pimbêches prêtes à tout pour avoir ne serait qu'un regard de leur dieu vivant. Elle n'allait tout de même pas s'abaisser à jouer les groupies, elle aussi. Plutôt mourir.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 13 Sep - 11:21

Il affichait alors son plus beau sourire lorsque Lilith se contenta de dire qu'ils ne sauraient jamais si les toilettes étaient plus confortables que les placards, des souvenirs aussi intenses que douloureux virent inonder son esprit. Combien de douleur au dos avait-il pu compter depuis qu'il s'était laisser tomber dans ce quotidien infernal avec elle? Il l'ignorait et en simple réponse il se contenta d'achever son cocktail et de faire signe au barman de lui en resservir un autre. Nathan tenait bien l'alcool, et les rares fois où il fut saoul l'avait entrainé dans des situations peut envieuse, et la dernière en date risquait très sincèrement de lui rester sur la conscience bien longtemps.
Il repensait à cette fille, espérant ne plus jamais la revoir de crainte de voir s'éveiller en lui des sentiments que l'alcool avait fini par faire taire.

"Je crois qu'on ne peut pas faire plus inconfortable, la réponse est toute trouvée" lui répondit-il chassant par la même occasion ses pensées, à quoi bon penser à cette fille qu'il ne reverrait jamais? A cet instant qu'il ne revivrait jamais car l'alcool prenait rarement le contrôle sur lui? Il n'avait de compte à rendre à personne et surtout pas à cette fille qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam.
Même si Lilith semblait insister il n'était vraiment pas d'humeur à une partie de cache-cache avec elle ce soir. Ainsi, toujours de son air provoquant elle mit en doute sa virilité. Nathan la considéra alors d'un air sévère, comme si elle avait touché le point sensible - note que ma foi, mettre en doute la virilité d'un homme était logiquement un point sensiblement pour toute la gente masculine- mais ne dit mot, il se contenta de sourire. Il savait qu'en s'énervant, Lilith aurait sans aucun doute gagner cette manche et qu'où elle déciderait de le traîner ensuite le jeune homme irait sans bronché, vaincu par cette jeune femme pleine de malice et on ne peut plus provocante, un rictus s'afficha alors sur ses lèvres et il rétorqua.

" Et si je te disais que j'ai quelqu'un dans ma vie, ou dans mes pensés qui m'empêche d'être d'humeur à ce genre de chose?" fit-il alors, c'était la vérité mais il avait dit cela d'un ton aussi désinvolte que cela paraissait être de la provocation. Si Lilith voulait coucher avec lui ce soir c'est elle qui allait se traîner à ses pieds pour cela et non pas lui. C'était aussi ça leur jeu, savoir qui des deux finiraient par craquer en premier face à l'autre et déclarer forfait dans un lieu insolite - ou moins insolite- et au fond, il adorait cela. Attendant la réaction de la jeune femme il bu une gorgée de son délicieux cocktail et posa son regard sur la masse de gens qui s'était hâter à danser sur la musique rock du bar et il mourrait d'envie de laisser Lilith à ses réflexions et d'aller les rejoindres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Jeu 17 Sep - 22:57



    Vlan, prend ça dans ta gueule, ma jolie. Oublie qu'on a baisé comme des dingues pendant plusieurs mois, oublie que je veux assouvir les pulsions avec toi, oublie tout. C'est fini, tu es remplacée, comme un vulgaire jouet dont on se lasse avec une facilité déconcertante. Déconcertée. Telle était Lilith à ce moment là. Oui, c'était le mot. Choquée également, à l'idée qu'il ait trouvé mieux qu'elle. Bon, à bien y penser, il n'était pas très difficile de trouver mieux qu'elle. Elle imaginait très bien, d'ailleurs. Grande, mince, bien pomponnée, bien habillée, souriante et féminine. Une mini Desperate Housewife, parfaitement parfaite. La petite amie idéale.
    Bien sur, Lilith savait que ce jour arriverait tôt ou tard. Après tout, ils n'étaient rien, l'un pour l'autre. Elle n'était qu'une pute, sa pute, sans les billets mis en douce dans le soutient-gorge après l'heure de sueurs intenses. Elle savait qu'il pouvait la remplacer aussi simplement que cela, car elle n'était rien. Que quelques heures de désir et de plaisir. Et puis, Nathan était l'un des "bons partis" de la ville, de l'université. Elles étaient toutes à ses pieds - elle en faisait malgré elle partie, d'ailleurs. Ainsi, il n'était pas étonnant de le voir faire son choix, finalement. Il avait trouvé la bonne et ne s'en cachait pas. Malheureusement.

    - Je suis garce, mais pas à ce point. Sois heureux avec elle !

    Et, sans un mot de plus, elle se leva, coca en main. Derrière eux, sur la piste de danse, les jeunes de Chatam dansaient sur la musique rock, serrés les uns contre les autres. Elle avala son coca d'une traite, le posa sur une table désertée et se joignit à eux. Danser pour oublier. Très vite, un garçon d'à peu près son âge vint se coller à elle, dansant lascivement. Surement guidé par l'espoir de finir sa vie avec la sulfureuse fille facile qu'était Lilith.
    Pourtant, ses pensées négatives reprirent rapidement le dessus, sa jalousie et sa fierté piquées à vif. Nathan était à elle, toute égoïste qu'elle était. C'était elle qui partageait ses instants intimes et personne d'autre. Et pourtant... Pourtant, il n'était qu'un homme parmi tant d'autres sur sa longue liste. Il n'était pas à elle. Et c'est pour cela qu'elle avait céder sa place aussi simplement. Ses défauts étaient nombreux mais la fidélité était important pour elle, malgré ce que l'on pourrait croire. Elle ne pouvait donc pas s'imposer entre lui et celle de son cœur. Elle n'en avait pas le droit.
    Mais pourquoi ? Pourquoi sentait-elle un tel vide au fond de sa poitrine ? Pourquoi en voulait-elle à Nathan de s'intéresser à une autre ? Pourquoi mourrait-elle de jalousie pour cette illustre inconnue ?

    - On va chez moi ?

    Cette simple phrase la fit redescendre sur terre. Elle se retourna vers le garçon contre qui elle dansait, dos contre torse et ne put se retenir d'avoir une grimace de dégout. Mais c'est qu'il était horrible, tout compte fait !
    Elle s'en débarrassa rapidement, retourna au comptoir pour se commander un autre coca. Les effets de la vodka était déjà totalement oubliés. C'est alors qu'elle remarqua qu'il était toujours là, à la même place, la regardant. Soupir.


[Je sais, le début est space et le reste pas terrible, désolé !]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 27 Sep - 15:10

Il avait touché le point sensible? A moins que ça ne soit l'alcool ou la méchanceté de la jeune femme qui la poussèrent à agir comme elle allait le faire. Visiblement vexée par les insinuations du jeune homme, elle se leva d'un bond en lui stipulant d'être heureux avec elle. Heureux? qu'est-ce que la joue ou juste? Comment peut-il être heureux alors que l'indécision fait rage dans sa tête, la raison semblait battre en retraite lorsqu'il l'a vit aller vers un homme et danser contre lui au rythme de la musique rock qui laissait s'envoler chaque note dans le bar devenu terriblement étroit tout d'un coup.

Nathan n'en ratait pas une miette, obnubilé par ce qui se passait devant lui, impuissant. Cette fille n'était qu'une trainée, une peste, une diablesse même d'essayer de le provoquer ainsi sous ses yeux avec un type qui ne le valait pas, mais alors pas du tout. Le verre en main, il le vida d'un coup sec et le posa violemment sur le bar, faisant signe qu'on le réserve. L'étudiant préférait encore se concentrer sur la couleur étrange que prenait son cocktail exposé aux néons lumineux du bar plutôt que sur la danse infernale que lui offrait Lilith, pas un regard ne s'étaient échangé depuis qu'elle était partie, mais pourtant, il savait qu'elle faisait ça pour qu'elle le regarde, pour qu'il se dise qu'il ratait quelque chose. Et grand dieu, il le savait.

L'envie de lancer le verre vers ce pauvre type était irrésistible mais il n'en fut rien, sachant que la jeune femme prendrait un malin plaisir à le voir se battre pour elle, l'alcool réveillait cependant des instincts qu'il ne se connaissait pas, et c'était très certainement à cause de l'alcool que cette scène le mettait dans une rage folle. Pourtant, quelque chose n'allait pas, dos contre torse ils les voyaient danser avec un glamour étrange, jusqu'à ce que l'homme vint lui murmurer quelque chose d'inaudible mais dont il se doutait fortement, la jeune femme se tourna alors et il pensait qu'il allait les voir partir, mais Lilith se débarrassa de l'homme sans aucune peine avant de venir se rasseoir à côté de lui, commandant cette fois un coca. Les yeux rivés sur elle, il avait du mal à réaliser que Lilith venait d'envoyer un homme sur les roses.

"Alors? ça t'as plu?"lui demanda-t-il avec un sarcasme virulent, puis, reprenant une gorgée de son cocktail, espérant que ce dernier lui fasse passer sa rage. Mais au fond, pourquoi était-il ainsi? Au fond, cette fille n'était qu'une pauvre conne qui essayait par tout les moyens de le provoquer, et lui était un pauvre con qui mordait à l'hameçon à chaque fois. Mais comme entrainé par l'alcoolémie, il empoigna la jeune femme par le poignet et la traina hors du bar, se faufilant entre les corps dansant à tue tête sur le rock et le son des guitares électriques, dehors ils s'isolèrent et il la plaqua contre un mur, maintenant violemment sa poigne.

"Je peux savoir à quoi tu joues à coller ce genre de pauvres types?" lui demanda-t-il alors sous l'effet du dernier cocktail bu un peu trop vite. Il s'arrêtait là, lançant un regard noir à la jeune femme devant lui, la lâchant alors afin de ne pas trahir ses muscles tremblants. La lourdeur de l'air à l'extérieure ne contrastait finalement en rien face à la chaleur étouffante du bar. Il voulait des explications, et même si ils ne se devaient rien, il les aurait, ce soir ou jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 27 Sep - 15:58



    Elle n'en pouvait plus. Elle allait craquer. Elle qui avait pour habitude de sortir pour s'amuser, se retrouver dans un véritable cauchemar éveillé. Pourquoi devaient-ils avoir autant de fierté, tous les deux ? Le contraire aurait été tellement plus simple. Mais tellement moins amusant, aussi. Plus de bataille, plus de victoire, plus de défi. Et c'était de cela, plus que de leurs cochonneries en elles-même, dont Lilith avait besoin. Se sentir vivante, puissante et désirable. Réussir à avoir celui que toutes les étudiantes veulent. Être la meilleure.

    Mais Nathan était aussi doué qu'elle, à ce stupide petit jeu. Et il savait imposer des règles, quand l'envie lui en prenait. Ce soir ? Il voulait gagner, tout simplement. Était-ce parce qu'ils étaient en public ou parce qu'il en avait assez de jouer l'homme-objet ? Un peu des deux, sans doute. Il voulait lui prouver qu'il pouvait être aussi garce qu'elle, lorsqu'il le voulait, qu'il pouvait la faire se mettre à genoux devant lui et le supplier. Mais c'était mal connaitre la tigresse. Elle avait sa dignité - enfin, ça restait à voir - mais surtout sa fierté. Elle ne jouerait pas les filles en manque dans son bar préféré. Du moins, pas avec lui.

    Alors, elle se mit à danser, provocatrice. Elle avait de ses déhanchements osés, faisant décroché les mâchoires des hommes - l'expérience, que voulez-vous. Mais, si elle avait croiser le regard enflammé que lui portait Nathan en ce instant, elle aurait eu vite fait d'arrêter. Pour le provoquer, bien entendu.
    Finalement, se rendant compte du monstre contre qui elle se frottait depuis quelques minutes, elle l'éconduit avec tact et délicatesse - ou pas. Elle laissa le boutonneux à sa place, trop choqué de s'être fait envoyé balader par la Lilith Killmaster pour oser faire le moindre mouvement. Se faire rejeter par la nymphomane de l'île n'était pas des mieux vus, parmi la gente masculine.

    - Oué, c'était géniaaaaal !

    Elle roula des yeux avant d'envoyer son regard au ciel, le tour dans un geste théâtralement surjoué, afin de montrer son agacement face au jeune homme. Pourquoi donc continuait-il à lui parler, alors qu'elle lui avait fait clairement fait comprendre qu'elle le laissait tranquille. Chose qu'il lui avait demander à deux reprises.
    Soudaine, alors qu'elle buvait une gorgée de son coca, elle se sentit tirée vers le côté, la main de Nathan emprisonnant son poignet. Elle se débattit, sans succès, puis se mit à hurler.

    - Lâche-moi ! Lâche-moi, putain ! Attends que mon frère sache ça et...

    Mais elle n'eut pas le temps de décrire ce que Roy lui ferait s'il venait à savoir la façon dont il traitait sa chère petite sœur. Il la plaqua contre le mur extérieur du bar, avec tellement peu de délicatesse qu'elle en eut le souffle coupé. Devenait-il fou ?
    A peine eut-il le loisir de la lâcher qu'un "clac" bruyant se fit entendre, lorsqu'elle abattit sa main contre la joue du jeune homme. Ils se défièrent du regard, assassins l'un comme l'autre.

    - C'est quoi ton problème, Fox ? Se mit-elle à hurler, faisant tourner quelques têtes dans leur direction. Vous, j'vous ait pas sonné ! Les curieux détournèrent le regard. J'te parle, tu m'envoies bouler en me disant de te laisser tranquille, et maintenant que j'te fous la paix, t'es pas content ? Mais faut te faire soigner, mon gars ! C'est quoi ton problème, hein ? J'suis pas ta propriété personnelle, ok ? J'ai le droit de faire ce que je veux, où je veux, sans que tu me fasses la scène du jaloux ! T'es pas mon petit ami à ce que je sache !

    Elle s'arrêta, à bout de souffle, son regard plongé dans l'océan de ses yeux. Il fulminait, surtout après la baffe. Elle plongea son regard vers ses lèvres, entrouvertes alors qu'il respirait avec difficulté, laissant sortir l'air par la bouche. Tout en lui inspirait la colère et la vengeance. Et cela ne le rendait que plus attirant.

    - Je ne suis pas à toi, Fox...

    Elle avait dit cela en un murmure, hypnotisée par les lèvres de l'étudiant. Tellement absorbée dans sa contemplation que cela en devenait presque malsain. Une petite partie de son cerveau lui chuchotait de l'hypnotiser et ainsi avoir tout ce qu'elle voudrait de lui. Il suffirait qu'elle plonge la main dans sa poche, en sorte son pendule et... Mais c'était de la triche. Elle voulait gagner à la loyale. La petite voix se tut, alors que son visage se penchait vers celui de Nathan. Puis, n'en pouvant plus, elle lui sauta dessus, l'embrassant fougueusement.

    Elle avait perdu.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 4 Oct - 14:57

Oui, il l'avait fait et en vérité il avait du mal à y croire, il avait empoigné Lilith et l'avait traîné dehors comme un sac et finalement, l'avait plaquée contre le mur du bar. Bien sûr elle avait crié, sa voix raisonnait à travers la musique rock qui était désormais diffusée, il avait évité les spectres des clients qui dansaient comme pour user l'énergie qu'ils n'avaient pas été capable de consommer durant leur dure journée de labeur et la fraîcheur de l'extérieure, salvatrice, apaisa le jeune homme tandis que derrière lui, Lilith continuait son monologue.
Elle voulait jouer, très bien, ils joueraient, il connaîtrait ses limites et ne baissera pas les bras avant de l'avoir poussée à bout, elle l'avait provoqué, c'était à son tour de jouer ses meilleures cartes.

« Ton frère? » commença-t-il en écho aux dernières paroles de la jeune femme. «  Oh, je meurs de peur, et j'imagine que tu vas aussi lui raconter pourquoi je t'ai traité comme ça pauvre fille? Tu sais, la manière dont tu te collais à ce type que tu ne connaissais même pas. Je ne connais pas spécialement ton frère mais va savoir pourquoi je suis sur qu'il aurait fait pareil »

Il marquait une courte pause, laissant le temps à la colère de redescendre. La colère? Pourquoi était-il en colère? Peut être parce qu'il lui était insupportable d'imaginer que cette fille avait pu le blesser dans sa fierté, peut être parce que simplement, Lilith était la seule capable de le mettre en rogne, elle, ses manières, sa façon d'être, tout l'agaçait et il regrettait de plus en plus le geste qu'il avait fait.
Un bruyant «  clac » le fit sortir de ses pensées, puis, une vive brûlure à la joue. Bon sang, il n'y croyait pas, elle venait de le frapper, elle, elle venait de le frapper. C'était trop irréel, cette fille avait du caractère, c'était un fait indéniable mais jamais il n'aurait penser qu'un jour ils en arriveraient là tout les deux. Médusé, il lui lança un regard dénué d'expression, comme si en même temps que de l'avoir giflé, Lilith avait aussi chambouler ses pensées et son esprit et surtout l'alcool dans lequel il était noyé.
C'était quoi son problème? Mais bon sang était-il idiote? Son problème c'est qu'elle salissait sa réputation, une bonne centaine de personnes les avaient vu discuter, puis, madame était partie voir un autre avant de revenir triomphante le provoquer. La dernière phrase qu'elle avait alors prononcer était la phrase de trop, comme si ses nerfs n'avaient pas su tenir à une ultime provocation...Mais était-ce bien une question de réputation au juste? Il entendait encore sa voix, cette voix presque enragé qui lui criait dessus comme une mère sur un enfant de cinq ans...Comme une fille sur son petit copain et cette dernière idée le rendait malade.

Elle n'était pas à lui? Il y comptait bien, ça serait tellement... ennuyeux si elle lui appartenait, si il n'avait pas a se battre pour l'obtenir, si il n'avait pas à faire ce qu'il avait fait tout à l'heure pour se faire entendre, pour gagner. Non, bien sûr qu'elle ne lui appartenait pas, autant qu'il était seul maître de lui même. Pourtant, à cette instant, pendant ce cours moment de silence, il se posait vraiment des questions à ce sujet, comme si la jeune femme avait fini par l'envoûter de ses yeux étranges et merveilleux... Il avait envie de lui rendre la pareille, de lui dire à quelle point c'était une pute de lui avoir fait ça, à lui. Personne n'aurait oser lever la main sur lui d'ailleurs et pourtant.... Mais il en était incapable, car déjà, les lèvres sucrées de la jeune fille se posèrent sur les siennes, elle se jeta dans ses bras. A ce moment, un intense sentiment de satisfaction s'était emparé de lui, pas seulement car il savait qu'il avait remporter la bataille, mais simplement parce qu'elle se terminait ainsi. Il profita un cours instant de ce baiser avant de poser ses mains sur les épaules de Lilith pour l'éloigner de lui.

« C'est quoi ton problème merde? Tu me fous une claque et maintenant je suis sensé te prendre dans mes bras? Tu crois que ça va comme ça avec moi? » le rictus sadique qui s'affichait sur ses lèvres en disait long sur son attention. Si elle voulait que la bataille se finisse ainsi, elle allait clairement devoir lui faire comprendre et ravaler tout son orgueil et sa fierté qui l'avait alors poussée à lui donner une gifle.
« Tu as bien raison, je n'ai rien à te dire, va faire ta pute et rappelle moi que, la prochaine fois, je n'use pas d'une part de ma gentillesse a essayer de t'éviter des ennuis! »
Il brulait d'envie de l'embrasser à nouveau, de la prendre dans ses bras et de finir encore une fois la nuit avec elle, mais ce soir, elle devait comprendre qu'elle avait dépasser une limite à ne pas franchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Mar 6 Oct - 13:06

    Roy. Menace suprême dans la bouche de Lilith. Le frère ainé de la jeune fille était des plus protecteurs envers elle, lui pardonnant le moindre de ses écarts. Car lui seul savait. Il était l'unique personne à savoir, à défaut de comprendre sans doute, pourquoi Lilith était ainsi, quel élément perturbateur dans son adolescence dorée de New York l'avait rendue telle qu'elle était aujourd'hui. Bien entendu, il aurait souhaité qu'elle finisse pas s'assagir, par sortir de cette violente crise d'adolescence. Alors, mieux que rien, il se contentait de protéger ses arrières. Et elle ne doutait pas qu'il s'en serait pris à Nathan des plus facilement. Le simple fait d'insulter la jeune Killmaster, par exemple, aurait largement suffit à attiser la colère du généticien.

    Elle ne comprenait d'ailleurs pas la réaction de Nathan. Pensait-il vraiment qu'elle avait été danser avec un autre dans le simple but de le faire rager ? Mais quel égoïste pouvait-il être. Comme si le monde tournait autour de lui. Il devait vraiment avoir un égo surdimensionné, à force d'avoir toutes ces filles bavant à ses pieds. Cela devait être tellement naturel, pour lui, de voir des filles agir seulement pour le rendre jaloux. Pathétique. N'avait-elle pas dit ne pas faire partie du lot ?

    A peine la baffe eut-elle retenti que Lilith su qu'elle avait fait l'erreur. Elle avait dépassé le cap à ne pas franchir, le point de non retour. Pourtant, les pensées se chamboulaient dans sa tête, non pas à cause de l'alcool, mais de la proximité de Nathan. Il était tellement près que, lorsqu'il lui hurlait dessus, elle pouvait sentir son souffle sur son visage. Son parfum embaumait l'air autour d'elle, toxique. Pas étonnant donc qu'elle lui sauta dessus pour l'embrasser. L'amour était tellement proche de la haine. Seconde erreur.

    Il la repoussa, non sans avoir profité du baiser avant, bien entendu. Son regard était victorieux. Il savait avoir gagné la bataille, comme elle savait l'avoir perdu. Et il en était fier. Il n'avait pas croqué la pomme qu'elle lui avait tendue mais la lui avait fait avalé d'un rond. Elle était sur le point de craquer, de s'excuser. L'humiliation totale que cela serait là. Se rabaisser plus bas que terre, creuser son trou jusqu'en Alaska.

    "Je n'use pas d'une part de ma gentillesse a essayer de t'éviter des ennuis!" Bien que surprenantes, ces paroles firent rire Lilith. Un petit rire suraigu, on ne peut plus nerveux. Il se foutait d'elle, là ? Il se la jouait grand frère protecteur, ou quoi ? Comme si elle avait besoin de cela. Elle se suffisait à elle même, nul besoin d'un chevalier servant cynique à souhaits. Quoi que, l'idée était tentante. Elle effaça bien vite de telles pensées de sa tête. Nathan était un jouet. Point. Rien de plus.

    - Je n'ai pas besoin de ta protection...

    Simple murmure tremblotant, comme l'ensemble de son corps. Il ne faisait pas froid, pourtant. Mais elle ne pouvait s'empêcher de grelotter. Il l'avait traitée de pute. Pute...
    D'accord, elle était habituée aux insultes. "Trainée", "nymphomanes" et autres étaient le lot courant dans les bouches des gens de Chatam. Mais "pute"... Elle se mordit la lèvre, n'arrivant pas à stopper les larmes qui affluaient dans ses yeux. Génial, elle pleurait. De quoi le faire se moquer d'autant plus d'elle.

    - Vas-t'en. Tu m'as bien fait comprendre à quel point je te répugnes, vas-t'en dans ce cas. Laisse la pute faire son boulot.

    Sa voix était beaucoup plus cassée qu'elle ne l'aurait souhaité, alors qu'elle évitait soigneusement le regard de Nathan. Tout ce qu'elle avait besoin, en cet instant, il ne pouvait le lui donner : de la solitude ou de la consolation. Il ne semblait ni enclin à partir, ni à la prendre dans ses bras. Simple à la ridiculiser, le plus possible. Qui était le plus salop des deux, dans ce cas.

    Une unique larme coula sur sa joue, qu'elle essuya d'un geste rageur. Dans ce mouvement, son regard croisa celui de Nathan. L'émeraude inondée contre le saphir colérique.



Edit : Pour te faire culpabiliser, vilain :
Spoiler:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Ven 9 Oct - 23:30

Arghh mauvaise T___T

Non, mais, se foutait-elle réellement de sa gueule? Prenait-elle un malin plaisir à jouer avec ses nerfs, à le bouleverser de la sorte? Il s'énervait sur elle autant que sur lui même en vérité, car l'état de Lilith était loin, très loin d'être le comportement qu'elle avait à son habitude. Cherchait-elle encore à le manipuler où avait-il enfin réussit à gagner la bataille et était-elle vraiment sur les genoux. Quelque chose d'étrange en tout cas se dégageait d'elle, comme si les derniers mots du jeune homme fut un coup fatal.

Tout d'abord, elle éclata d'un rire franc lorsqu'il lui avoua vouloir la protéger, mais la protéger de quoi au juste? En vérité, c'était une grande fille bien capable de se foutre dans la mouise toute seule, elle devait par conséquent être capable d'en sortir, mais non, madame était trop inconsciente pour cela et il s'était presque senti obligé de l'entraîner loin de ce lieu de débauche...Mais obligé pour quoi? Pour elle? Certainement, mais l'hypothèse que ça soit surtout pour lui, car elle avait «  titillé son orgueil masculine ». Pourtant, dans cette affirmation qu'elle n'avait pas besoin de lui, Nathan pouvait ressentir quelque chose d'inhabituel dans sa voix, une voix pourtant si assurée était presque tremblante. Serais-ce la brise nocturne qui la faisait grelotter?
Pourtant, ses dernières paroles semblèrent avoir été similaire à un poignard dans le coeur de la jeune fille, un coeur qu'il aurait cru inexistant jusqu'alors et il eut alors l'impression de voir couler des larmes sur ses joues, des larmes? Était-ce possible? N'était-ce pas le fruit d'une imagination trop fertile ou trop empreinte d'alcoolémie? Le sol semblait s'effondrer sous ses pieds. Il savait comment réagir quand Lilith l'engueulait, il savait aussi comment réagir quand elle le frappait, le provoquait, l'humiliait... mais là, c'était inédit, face aux larmes de la jeune fille il n'était plus capable de dire un mot, de faire un geste et il la laissait s'apitoyer devant lui...Que lui prenait-il à cette tigresse de fondre en larme tel un ange?

Elle avait abandonné, il avait gagné, elle avait perdu, mais c'était une victoire aussi amer qu'un verre de whisky, aussi amer qu'un jus de citron fraîchement pressé. L'étudiant était incapable de la savourer comme il se devait, pourtant Nathan aurait très bien pu s'en vanter, faire pleurer Lilith Killmaster n'était pas chose donnée à tous, au contraire, et pourtant.... Pourtant, elle semblait en colère, à travers les larmes il pouvait voir un regard plein d'éclairs et de frustration, elle était consciente de ce qui se passait et s'en mordait les doigts. Elle allait partir, faire sa pute comme il lui avait dit et même si il ne regrettait nullement ses paroles – dures et pourtant un peu réelles- il ne pouvait pas la laisser partir en pleure, conscient qu'il aurait ses conneries sur la conscience, et puis au fond, ne s'en voulait-il pas un peu?

« J'aimerais bien, mais ça serait à toi de partir, non? » commença-t-il. C'est vrai après tout, il n'avait rien fait pour circuler devant elle, c'était à Lilith de rentrer dans sa boîte à débauche et de lui foutre la paix, pourtant, il savait que cette première phrase allait sonner comme un coup mortel, un coup qu'il n'aurait certainement pas pu rattraper.

« Bon sang, depuis quand t'obéis quand on te parle toi? » lança-t-il alors avec un regard dédaigneux sur la jeune femme en larme devant lui, il faisait mine d'être satisfait de l'état dans lequel il l'avait pousser, pourtant, si cela avait réellement été le cas, il aurait fait volte face et aurait quitté les lieux sans même un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 11 Oct - 19:20

    C'est de bonne guerre ! XD

    Elle serra les mâchoires, fortement, dans une tentative désespérée pour arrêter les larmes et ainsi le mal de crâne qui s'était installé. Pleurer. Cela ne lui était plus arrivé depuis des années. Depuis ce fameux jour où elle avait décidé que plus rien ne la toucherait, que son cœur se faisait de pierre, pour toujours. La pierre pouvait-elle souffrir ? Elle ne le voulait pas et pourtant, oui, elle souffrait.
    Rares étaient les moments dits "de lucidité" qu'elle avait. Ces moments où elle se rendait compte de ce qu'elle était réellement, ce monstre créé par elle-même de toutes pièces. Rares et rapides, à peine avait-elle le temps de culpabiliser. Et là, pourtant, le moment durait longtemps, bien trop longtemps à son goût. Qu'était-elle devenu ? Un monstre, oui, le terme était bien choisi. Et Nathan venait de lui mettre cela en pleine face, avec un simple mot, ce petit "pute" parmi tant d'autres insultes. Le mot de trop, sans doute. Elle craquait. Et elle aurait tout donné pour ne pas que cela arrive devant lui.

    Car, même si elle avait un cœur de pierre, il n'était pas beaucoup mieux. Il brisait tous les cœurs des étudiantes de Chatam, les unes après les autres. Il fallait bien qu'elle y passe également, un jour ou l'autre. Et ce jour était arrivé. Et elle n'aurait jamais cru que c'était aussi douloureux - du moins, elle avait oublié la douleur, à force de vouloir oublier ce qui s'était passé, avant.
    Ainsi, malgré la rage qui était palpable entre eux deux, elle continuait de le trouver roche, beaucoup trop proche d'elle. Comme une invitation à se nicher contre lui, à être prise dans ses bras, doucement. Alors, il poserait sa tête sur le haut de son crâne, la serrerait contre lui, lui dirait que tout irait bien, qu'il serait là pour la protéger, toujours. Elle cligna des yeux, essayant d'enlever cette scène de son esprit. C'était bon uniquement pour les films à l'eau de rose, ce genre de choses. Cela n'arrivait jamais dans la réalité. Surtout pas dans la réalité de Lilith.

    - Tu as raison, je me demande encore ce que je fais là, tiens !

    Elle aurait voulu sa voix plus dure, plus sure d'elle. Pas ce murmure à peine audible et aigu. Mais, contrairement à ce qu'il pensait, elle n'entra pas à nouveau dans le bar. Faire la fête ne faisait plus partie de ses priorités. Elle voyait plutôt un bon bain à l'eau brulante, son lit, un énorme pot de pâte à tartiner et un aussi gros paquet de mouchoirs. Tellement cliché également. Mais elle voulait déprimer en paix. Peut être téléphonerait-elle à Roy, le lendemain, seule personne qui serait un tant soit peu capable de la consoler. Et encore.
    Pourtant, elle fut arrêter dans son geste de fuite, par lui, encore. Pourquoi lui obéissait-elle, tiens ? C'était une bonne question. Elle n'avait aucune réelle raison de faire ce qu'il lui disait, lui qui la trainait plus bas que terre depuis tout à l'heure. Son regard dédaigneux en ajouta une couche. Elle ravala un nouveau sanglot.

    - Depuis quand je t'obéis ? Depuis que je ne suis plus rien à tes yeux. Ne t'en fais pas, tu ne me verras plus, ne m'entendra plus. Le grand Nathan Fox n'aura plus la petite trainée pour lui tourner autour, désormais.


    Elle aurait voulu partir, après de telles paroles, mais leurs corps restaient bien trop proches l'un de l'autre, alors qu'elle sentait la morsure du mur de briques dans son dos. Elle était toujours coincée et ne souhaitait pas le pousser, pour se dégager et partir en courant. Un petit reste de fierté, sans doute. Ainsi, elle laissait son regard voguer entre lui et le bout de la rue, pour lui faire comprendre que tout était fini, qu'elle voulait tirer sa révérence. Mais il ne bougeait pas pour autant et son torse lui donnait toujours autant envie de se blottir contre. Malsain. Horrible. Tentant.
    Non, ne pas le faire. Ne pas y penser à nouveau. Tout sauf cela, surtout après ce qu'elle venait de lui dire. Et pourtant... Elle en mourrait d'envie. Sa rage n'en aurait été que plus forte, elle le savait. Elle n'espérait pas le coup de foudre, le feu d'artifice émotionnel simplement parce qu'elle se collait désespérément à lui. Vraiment, elle se devait de ne pas imaginer sa vie comme le scénario d'une série à petit budget. Sa santé mentale en dépendait. Enfin, pour ce qu'il en était, maintenant, elle n'était plus à cela près.

    C'est comme cela que le pire arriva. Franchissant le minuscule pas qui les séparait, elle entoura sa taille de ses petits bras, posant sa tête sur son torse, prête à se faire rejeter dans la seconde. Elle inspira fortement, profitant de son exquise odeur, profitant de la chaleur de sa peau, profitant tout simplement de ce moment qui ne pouvait durer.
    Folle petite Lilith...

    Héhé, déteste moi !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan L. Fox

avatar

Disponible pour un topic? : No sorry :(
Date d'inscription : 15/03/2009
Age : 32

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Sam 24 Oct - 13:21

Il y avait beaucoup de chose que Nathan était incapable de comprendre, surtout ces derniers mois. Tout semblait s'être accéléré et lui n'était plus capable de suivre un tel rythme. Qu'est-ce qui l'avait poussé dans ce bar au juste? La fatigue? Le besoin de se ressourcer? De faire le point? Si tel était le cas, c'était raté.
Cette fille était le summum du paradoxe, il avait beau se dire que ce n'était qu'une traînée, manipulatrice de surcroît qui jouait avec ses pieds à longueur de temps, ce soir il était face à une situation inédite dont il était incapable de tirer des conclusions. Pourquoi s'était-elle mise à pleurer alors qu'elle aurait été bien plus du genre à lui cracher à la figure? La claque exclu il ne reconnaissait pas la tigresse dont il avait l'habitude d'être confronté, pourquoi un si brusque changement de comportement?
Impassible cependant, il restait là, sans bouger à la regarder se noyer dans ses sanglots. L'une des plus grande certitude de Nathan , celle du fait que nous choisissons toujours ce que nous sommes, semblait partir en fumé au fur et à mesure que les larmes ruisselaient sur les joues de la jeune femme, mais non, c'était absurde, totalement absurde.

Il pris conscience de sa terrible erreur lorsqu'elle répondit à sa question, comme un poignard en pleine face l'étudiant se disait qu'il était sur le point de la perde. Mais au juste, qu'est-ce qu'il en avait à faire de la perte? Pourquoi soudainement il était pris d'un frissons de panique qu'il était incapable de s'expliquer. Orgueil et fierté oblige, il ne dit mot, restant là à réalisé l'impacte de sa bêtise, ses yeux bleus fixaient dans la pénombre le visage en larme de Lilith, semblant tout aussi désemparé qu'elle. Pourquoi ne s'est-il pas écarté de son chemin? La laisser partir comme elle l'avait si bien dit, l'oublier pour de bon et s'était réglé, plus de Lilith, rien qu'un souvenir, mais cette terrible culpabilité qui lui tiraillerait l'estomac des mois entiers. Non, au lieu de cela il restait là, si proche d'elle qu'il devait baisser les yeux pour considérer le visage de la jeune femme, tiraillé entre colère et ...Tristesse?
Et puis elle, qu'attendait-elle pour le pousser violemment et partir faire la fête? N'est-ce pas ça qu'elle faisait d'habitude quand il se disputait, partir, fuir pour qu'il puisse mieux la rattraper? Sauf que cette fois, il ignorait si il avait encore la force de la poursuivre si jamais elle entrait à nouveau dans la Boite de Pandore, même si il n'en aurait pas dormi de la nuit.
Un instant de silence, black out complet, sans comprendre ce qui se passait, il sentit alors le contact de la jeune femme sur lui, sa tête sur son torse, l'humidité de ses larmes qui imprégnait son t-shirt, puis les bras fébriles de cette dernière vint s'enrouler autour de sa taille...Déstabilisé, il ne comprenait pas, restant un instant impassible. Pourquoi agissait-elle ainsi avec lui? Pourquoi jouait-elle ainsi avec ses nerfs? Le frisson qui le parcourait alors trahissait son envie d'être là, à l'enlacer comme elle le faisait alors, mais si il s'y résignait, cela voudrait-il dire qu'elle avait eut ce qu'elle voulait.

« Qui es-tu bordel? » souffla-t-il alors d'une voix éteinte. Oui, qui était-elle cette sorcière qui le faisait passer de la colère à la passion en un quart de seconde, qui arrivait à le prendre par les tripes comme elle le faisait alors. La repousser, c'est ce qu'il devait faire, oui, une simple impulsion des mains sur les épaules de Lilith et s'était fini, tout ça serait fini, il partirait sans même se retourner et la laisserait livrée à son sort.
Pourtant, ce n'est pas cela qui se produisit, persuadé que Lilith attendait de lui ce geste pour pouvoir lui filer entre les doigts, par simple geste impulsif, il enserra la taille de la jeune femme entre ses mains, et posa son menton sur les longs cheveux bruns de cette dernière, respirant l'odeur du parfum mêlée à celle de l'air frais. Non, il ne la laisserait pas partir, il ne voulais pas la laisser partir, il voulait comprendre, comprendre pourquoi elle avait une telle ascendance sur lui alors qu'elle ne le méritait certainement pas.

« Calme-toi » souffla-t-il alors sentant encore les tremblements de la jeune femme, il était là et elle devait se calmer, rien ne lui arriverait tant qu'il serait là, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith A. Killmaster
Chatam's Devil
Admin

avatar

Disponible pour un topic? : Non
Date d'inscription : 09/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   Dim 25 Oct - 16:58



    Elle se rendait compte qu'elle était très différente, depuis plusieurs semaines. Il y avait trop de choses dans sa vie l'empêchant de mener son petit train de vie habituel. Tant de personnes prêtes à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues pour l'empêcher de continuer à faire sa garce sans peur et sans reproche. Comme si Chatam tout entier s'était mis la jeune fille à dos dans le seul but de la faire craquer. Bien sur, une telle hypothèse était grotesque. Elle n'était pas le centre du monde, loin de là, même si elle avait une manière bien particulière de se mettre en avant, de se faire connaitre. Et pour la connaitre, ça oui, on la connaissait. Et pas à moitié.
    Elle avait mis trois longues années à implanter sa réputation dans la mémoire collective. Bien sur, le principal, ses talents de séductrice et de tentatrice, avait été compris facilement et rapidement parmi la gente masculine des bars de la ville. Faire comprendre le reste de son caractère à Chatam avait été un peu plus complexe mais elle s'était amusée comme une petite folle à se dire sadique et sans cœur. C'était tout bonnement exquis d'être pris pour le petit ange aux grands yeux gris et tomber de haut en la voyant jurer comme une poissonnière, boire comme un trou et avoir une véritable langue de vipère.

    Mais, apparemment, quelques garçons rebelles s'étaient mis en tête de la faire tourner en bourrique et lui faire douter d'elle. Nathan en première position du classement, bien évidemment. Qui d'autre ? Ainsi, elle n'arrivait pas à se détacher du fait qu'être blottie contre lui était une sensation assez agréable. Bien différente des marques d'affections bancales de Roy.
    Alors qu'elle avait le nez enfoui dans son torse tiède, elle l'entendit le question sur son identité. Qui était elle ? Une adolescence désabusée, une amoureuse au cœur brisée, une sadique née, une garce, une fausse étudiante, une hypnotiseuse, une fille de vingt ans s'attaquant à plus grand et vieux qu'elle, les kidnappant et les enfermant dans des lieux insoupçonnés de l'université où il étudiait tranquillement, aveugle du monde étrange l'entourant. Elle était un masque, un stupide masque aux yeux de tous, cachant une société secrète des plus anormales, dirigeait par son propre frère. Elle était cette fille ayant vu mourir son unique amour et s'étant juré de en jamais plus s'attacher à nul autre que ses frères. Elle était...

    - Lilith Angel Killmaster. C'est ce que je suis.

    Sa voix, bien que brisée par les larmes, se voulait fière et ironique à la fois. La fierté d'être ce qu'elle voulait être - ou du moins, ce qu'elle pensait vouloir être - et l'ironie de cet étrange second prénom, tellement en désaccord avec le personnage atypique qu'elle était. Sa mère avait fait un choix des plus étranges, ce jour là, à la maternité. Ce prénom lui arrachait parfois des sourires amusés, quand elle devait remplir des papiers administratifs. Mais, en ce instant, toute envie de sourire l'avait désertée.
    Alors qu'un antre sanglot menaçait d'arriver à tout instant, elle sentit de puissants bras s'enroulant autour d'elle, alors qu'il posait sa tête au dessus de la sienne, le nez dans la crinière brune, avec une délicatesse qu'elle ne lui connaissait pas. Tant leurs ébats que leurs disputes étaient sauvage, sans douceur aucune. Elle tenta d'oublier que cette sensation nouvelle était des plus agréables. Il lui intimait de se calmer et sa voix était aussi douce, comme une caresse.

    - Tu m'as traité de pute... Je... Ne dis plus jamais ça, d'accord ?

    C'était idiot, bien entendu. Mais elle avait besoin de sa promesse à ce sujet. Il pouvait l'insulter de tous les noms s'il le souhaitait, ce simple mot devait être interdit. Elle ne voulait pas fondre en larmes devant lui une seconde fois, plus tard.
    Elle agrippa un peu plus le tissu de son tee-shirt, fermement enfermé dans ses petits poings, contre son dos. Les larmes se calmaient, peu à peu, dans ce câlin improvisé. Mais demeurait le mal de crâne, fortement présent, qu'elle savait non du à l'alcool, mais aux larmes. Elle se sentait honteuse d'une telle faiblesse. Son petit appartement chaud et douillé lui donnait envie, à nouveau. Un bon bain brûlant, après avoir foutu Roy dehors pour la soirée. Non, celui-ci était avec Alexander, elle n'aurait même pas besoin de lui donner d'explications. Juste elle, seule entre les quatre murs qui formaient son "chez soi".

    - Tu peux me ramener chez moi, s'il te plait ? Je sais que tu as une voiture et...

    Sa voix se serait teintée de sous-entendus, en temps normal. Pas ce soir. Elle ne savait même pas si elle aurait encore le courage d'affronter les pupilles bleues de Nathan après ce qui venait de se passer. Elle détestait être faible. Détestait d'autant plus être faible devant lui. Et pourtant, jamais elle ne s'était tant sentie en sécurité que depuis qu'il l'avait enserré de ses bras...

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée entre amis et plus si affinité - Nathan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite soirée entre amis histoire de décompresser enfin ! { Siloé & Liam
» Une soirée entre amis [FE: Bastian]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Sortie entre amis
» Sortie entre amis (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Shall Remember :: Waitangui : Chatam in all her Glory :: Ranguiauria :: Le Rock'N Drink-
Sauter vers: