AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Ryans

avatar

Disponible pour un topic? : pitêtre
Date d'inscription : 25/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Ven 28 Aoû - 1:14

Encore une journée bien remplie pour un petit bonhomme de dix ans. Journée passée à martyriser les marchands près du port, avant de piquer quelques petits plongeons à la plage, de frauder le casino pour essayer vainement de comprendre en quoi c’était un lieu plaisant, et enfin de faire une sieste dans une chambre d’hôtel. (Je ne vous raconte pas le cri qu’a poussé la jeune femme en remarquant cet enfant, allongé dans son lit. Je ne vous raconte pas non plus comme il est étrange de voir des personnes de si jeune âge louer une chambre d’hôtel.) Adam pensait que ce garçon et cette fille devaient être là pour faire des jeux de sociétés, alors pourquoi l’avoir viré du lit ? Ils pouvaient toujours se mettre par terre ! Ahlala, ces adolescents, trop compliqués. Le petit avait décidé en fin de journée de réparer la seule erreur qu’il reconnaissait avoir fait quelques jours plus tôt. Il s’était promené dans une ‘maison du monde’, où ce genre de magasin vendait de tout. Arrêté devant le rayon des verres, il y en avait de toutes les couleurs ! Non non, le petit n’avait pas l’intention de se mettre à boire dans un verre, il avait seulement l’intention de réparer un des verres qu’il avait cassé avec sa petite balle dorée, au Rock&Drink. Ah, le patron avait beau être adorable, Adam l’aimait bien, mais il était aussi sévère là-dessus. Manque de chance, à chaque fois que le petit venait, il cassait quelque chose. Mais il avait décidé de tout rembourser ! Ou du moins, à partir de maintenant. C’est pourquoi, dans toute sa gentillesse et son esprit enfantin et simple, il allait ramener un verre au Rock&Drink pour se faire pardonner.

- « Je peux t’aider ? »

L’enfant se tourna vers la jeune fille qui travaillait dans le magasin. Il montra du doigt un carton avec deux verres luisants aux reflets bleutés, dépassants sur le coté, puis articula d’une petite voix de timide.

- « Bientôt, c’est l’anniversaire de ma maman. Et comme j’ai cassé un verre à la maison, ben papa m’a dit qu’il fallait lui offrir ça comme cadeau. Et il me laisse choisir. »

Trouvant ces paroles plutôt mignonnes, la demoiselle esquissa un petit sourire attendri. Elle s’accroupit à coté de l’enfant, et commença à lui montrer les différents verres entreposés, parlant de leur qualité, leur beauté etc… Elle en qualifia un comme étant cher, mais très beau. Adam n’en voyait que le bout qui dépassait, et c’était justement ceux qu’il avait montrés du doigt. Écoutant attentivement la vendeuse, il finit par approuver ses dires d’un grand hochement de tête.

- « Ben j’vais encore réfléchir, et j’viendrais te demander si c’est bon quand j’aurais trouvé, d’acc ?
- D’accord. » Répondit-elle en se relevant. Puis elle se dirigea vers d’autres clients qui semblaient hésiter entre deux miroirs provenant de pays asiatiques.

Adam s’assura que la vendeuse lui tournait bien le dos, puis il faufila sa main dans le carton pour l’ouvrir avec délicatesse. Il en retira un verre, et un seul, puis le planqua dans la manche de sa veste en le calant bien entre le tissu et son coude, de manière à ce qu’il puisse bouger le bras sans faire tomber l’objet. L’enfant s’arrangeait aussi pour que toute personne pouvant le voir ne se doute de rien. Sa main libre était en train de montrer plusieurs verres au dessus du doigt, tandis qu’il faisait semblant de réfléchir, la tête levée. De plus, il s’était entrepris de tourner le carton afin de laisser le trou contre le mur, et impossible à voir. Avec une agilité étonnante, il avait réussi à coincer le verre et se dirigeait tout fier vers la vendeuse qui l’avait accosté. Il tapota dans son dos pour attirer son attention puis, une fois qu’elle fut retournée vers lui, lui lança tout sourire.

- « J’crois que j’vais prendre celui que vous m’avez dit, mais faut que je revienne avec mon papa ! Vous m’attendez hein ? »

La jeune femme accepta, puis il se mit à sautiller vers la sortie. Une fois dehors, il prit la direction du bar et y courut pour le plaisir, n’ayant personne aux trousses pour une fois. Encore un petit numéro qui avait fonctionné avec succès.

Adam pénétra dans le petit bâtiment, comme il le faisait régulièrement et difficilement. Pourquoi difficilement ? Parce que notre petit bonhomme avait toujours du mal à pousser les portes. Elles étaient dures. Une fois à l’intérieur, il chercha Vaughan du regard. Pas là. En revanche, il y avait cette jeune femme qui travaillait également à la mairie. Comment Adam le savait ? Eh bien tout simplement parce que le petit traînait partout, et qu’il l’avait régulièrement croisé là bas. Bref, l’enfant se dirigea vers elle, après tout le patron avait confiance en sa serveuse, non ?

- « Bonjour m’dame ! » S’exclama le gamin.

Voulant impressionner la jeune femme de son agilité, il leva sa main d’un coup vif et attrapa le verre qui sortit de sa manche, comme par magie. Fier de lui, il lui tendit ensuite le verre en annonçant sur un ton tout joyeux.

- « M’sieur Veau Gan il me dit que c’est pas bien de casser les verres, alors ben comme je lui en ai encore cassé un, j’en rapporte un ! Comme ça m’sieur V'Gan il m’en voudra pas ! »


Inutile de préciser à quel point le petit était fier de lui, à cet instant. Comme un enfant heureux qui avait trouvé le moyen de se faire pardonner par son papa ou sa maman. Ou bien tout simplement heureux de la manière dont il s’était conduit, et persuadé que d’autres seraient fiers de lui. Oh, cette jeune femme allait sacrément être fière de lui d’ailleurs ! Elle allait voir à quel point Adam était honnête, gentil, attentionné, adorable même ! (hem hem…)
Mais il ne fallait pas lui en vouloir, c’était un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Katleen

avatar

Disponible pour un topic? : Oui pour tout le monde :D.
Date d'inscription : 20/03/2009
Age : 26
Localisation : In my World

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Ven 28 Aoû - 12:07

J'avais débuté ma journée par un réveil musical puis c'était poursuivit par un stress invivable. Je m'étais rendue à la Mairie comme tout les jours, mais le Maire me demanda un papier que... je n'avais pas et que j'étais censé avoir et que je savais que jamais, pour une maniaque de l'ordre comme moi, perdre quelque chose, ne pas savoir ou est quelque chose, c'était le stress inimaginable. J'avais finie par remettre la main dessus, cela me soulagea. Mais ceci n'était que le début. A l'heure de la pause du midi, je me fis ma salade et toute la sauce vinaigre gicla sur moi. L'horreur !!!!!! Mon haut blanc était tâché de gras et toute l'après midi, je restais avec cette tâche immonde. Après au retour j'eus des embouteillage ,je roulas sur un clou ou je ne sais quoi et mon pneu se creva. Le comble c'est que je ne savais pas changer un pneu. Alors un homme me voyant en détresse s'arrêta et me le changea. Je rentrais chez moi, énervé, stressé de cette journée et parce que j'allais être en retard au Rock'n Drink. Je pris une douche rapidement et mis un short en jean et un haut blanc. Et je filais au Rock'n Drink. Là-bas je déposais mes affaires et m'activais au bar. Je remarquais qu'il manquait des verres, cela m'agaçais un peu car du coup le carré que former tout les verres n'en était plus un. Et que je n'arrivais plus à faire quoique ce soit avec ces verres. Mon agaçant passa un instant , quand les premiers clients commencèrent à arrivais. Puis d'un coup je vis un petit gars qui rentrais, il avait eu quelque difficulté à poussé les portes, qui n'était pas faite pour des enfants. Il se dirigea vers moi et il s'exclama " Bonjour m’dame !". Je lui souris, j'adorais les enfants. Par la suite ce petit gars m'étonna, je ne sais comment il fit mais il sortit de sa manche ,à priori , un verre. Je souris étonnais et surprise et il me dis "M’sieur Veau Gan il me dit que c’est pas bien de casser les verres, alors ben comme je lui en ai encore cassé un, j’en rapporte un ! Comme ça m’sieur V'Gan il m’en voudra pas !". Ahhhh voilà pourquoi il me manquais un verre pour former mon carré. Toute souriante je lui répondis.

<< Bonsoir jeune homme, alors c'est toi qui a cassé le verre qui m'empêche de tout faire carré.... Euhhh.. Bref, merci beaucoup de l'avoir ramenais , Vaughan va être content. >>


Je pris le verre et un instant je me demandais comment ce petit bonhomme avait put avoir ce verre et comment il avait fait pour le mettre et le sortir de sa manche c'était impressionnant. Une voix masculine retentit à l'extrême droite du bar "Helena , ma belle , un autre s'il te plaît". Je regardais le petit d'un air désolé et lui fessant comprendre que je reviendrais, je devais parlé avec ce petit gars. Je servis le verre et revint près du bonhomme. Mon sourire graver à mes lèvres. Je lui demandais.

<< Alors quel est ton nom jeune homme ? Que je le dise à Vaughan !! Moi c'est Héléna ou Léna comme tu préfère. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Ryans

avatar

Disponible pour un topic? : pitêtre
Date d'inscription : 25/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Sam 29 Aoû - 12:27

Chouette ça, la madame avait l’air ravie ! L’enfant lui adressa son plus beau sourire pour montrer à quel point il était fier de lui faire plaisir. Il savait qu’elle serait d’autant plus gentille avec lui après cela. Déjà, là, il la trouvait adorable. Comme quoi, il y avait toujours des mamans qui se cachaient dans la ville, et sur qui l’enfant pouvait compter lorsque ça allait mal pour lui.

- « De tout faire carré ? » Répéta l’enfant de manière intriguée.

Mais un verre, ça n’était pas rond ? Comment faire du carré avec du rond ? Peut-être était-ce là ne expression d’adulte ? Ah, tout ce qui concernait les adultes, et l’enfant l’avait bien compris, il ne fallait pas chercher à comprendre ! Surtout lorsqu’un adulte disait ‘C’est pas de ton âge.’ Ce n’était pas parce que c’était trop choc pour lui, non, mais parce que l’enfant trouverait ça totalement inintéressant sinon. Ce n’est pas de son âge, d’accord, alors il s’en va et puis c’est tout. Il y a toujours mieux à faire autre part.
La jeune et jolie demoiselle s’excusa pour aller voir un autre monsieur à une table. Est-ce qu’elle le quittait déjà ? Oh, ce n’était pas sympa, le garçon espérait avoir trouvé une nouvelle princesse toute gentille avec qui jouer. Mais elle avait dit qu’elle reviendrait, alors c’était le moment de voir si elle prenait au sérieux l’enfant et tiendrait sa parole. Adam s’appuya sur les tabourets du comptoir, puis il se hissa. Oui, il était trop petit pour s’asseoir comme les adultes. Mais cela ne l’empêcha pas de s’asseoir carrément sur le comptoir, un pied tapant dans un tabouret, l’autre balançant dans le vide. Les mains sur les genoux, le petit observait avidement sa future nouvelle amie qui amenait un verre à un monsieur. Pourquoi il l’a appelé ‘ma belle’ ? Il la connaissait ? C’était son amoureux ? Peut-être que c’était tout simplement parce que la jeune femme était jolie. Et si Adam l’appelait aussi ‘ma belle’, elle serait heureuse ? Il était pensif à l’idée de regarder la manière dont elle tenait son plateau. Comme dans les restaurants, les serveurs chics tenaient leur plateau par en dessous, avec tous les objets dessus. Il trouvait ça classe.

C’est avec un grand sourire que l’enfant vit revenir à lui la jeune femme, et en même temps il était soulagé. Au fond, le petit était toujours heureux que l’on s’occupe de lui. Que ce soit avec méchanceté ou amour, bien qu’au fond il préfère de la tendresse à des coups. La princesse se présenta, disant s’appeler Hélena ou Lena. Le garçon préférait Lena, c’était beaucoup plus joli à ses yeux. Puis elle lui demanda son prénom, ce qui fit étonnamment plaisir à l’enfant. On s’intéressait à lui ! Ô miracle ! C’était si rare qu’à chaque fois, le petit était prêt à déballer toute sa vie à la personne gentille qui le lui demanderait. Il ne mentait qu’aux vilaines personnes qui avaient un regard vilain, des manières vilaines et un sourire vilain.

- « J’m’appelle Adam ! » Répondit le collégien avec enthousiasme.

Il joignit ensuite ses mains puis fit légèrement balancer ses jambes contre le comptoir. Tentant de faire des petits yeux doux de môme, comme il le faisait parfois aux personnes par qui il voulait être aimé, il demanda d’une toute petite voix.

- « Dis mamz’elle Lena, tu peux m’apprendre à porter le plateau comme tu fais ? Avec des verres dedans ! Comme ça ben j’pourrais t’aider ! Et pourquoi le monsieur il t’a appelé ‘ma belle’ ? D’habitude les madames elles aiment pas. Et puis tu travailles ici depuis longtemps, dis ? J’t’avais jamais vu quand je v’nais voir m’sieur V’gan le matin ! »

Pof, mitraille de question lancée ! Paré au décollage, le coté enfant curieux reprenait le dessus. Parfois, en tout bon enfant qu’il était, le garçon ne se rendait même pas compte du nombre de questions qu’il pouvait poser en une seule réplique. Et après il se plaignait de ne pas avoir de réponses à toutes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Katleen

avatar

Disponible pour un topic? : Oui pour tout le monde :D.
Date d'inscription : 20/03/2009
Age : 26
Localisation : In my World

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Sam 29 Aoû - 14:48

Quand je lui avait dis que du coup cela me permettais de tout faire carré, le petit parut intrigué et me dis "De tout faire carré ?". Je lui avais fais un grand sourire et lui avait répondu.

<< Je vais te montrais !!>>

Mais comme le client m'avait appelé, c'était un habitué d'ici j'avais dut y allé. Quand j'étais revenue prés de lui, il était assis sur le comptoir et oui ce bar n'était pas fait pour les petits. Je lui avais demander son nom et il me répondit "« J’m’appelle Adam !". Il semblait tout content. Je ne connaissais pas encore ce jeune homme mais déjà il l'intrigué et étant en adoration devant les enfants celui-ci n'échapper pas à la règle, j'avais toujours voulut avoir des enfants mais mes travail et le manque de temps et surtout le plus important, sans amour , sans homme avoir un enfant c'était tout simplement impossible et il me manquait cela surtout. Puis d'une petite voix il me sortie toute une tirade de question " « Dis mamz’elle Lena, tu peux m’apprendre à porter le plateau comme tu fais ? Avec des verres dedans ! Comme ça ben j’pourrais t’aider ! Et pourquoi le monsieur il t’a appelé ‘ma belle’ ? D’habitude les madames elles aiment pas. Et puis tu travailles ici depuis longtemps, dis ? J’t’avais jamais vu quand je v’nais voir m’sieur V’gan le matin ! »".. Oullaaa !!! J'avais trouvé un grand curieux dans l'âme dis donc. Et moi bavarde en chef je sens que tout les deux on vas bien s'entendre. Je sortis de derrière le comptoir et vint près du petit gars, je lui tend la main pour l'aider à descendre et l'emmena derrière le comptoir. Je lui souris et lui répondis.

<< Pour le plateau avec des verres dessus, on vas éviter quand même et ce soir je ne pourrais pas t'apprendre , mais si tu le veut une autre fois je t'apprendrais avec plaisir avec des verres en plastique. Et comme ça tu pourras m'aider. Mais ce soir c'est un peu chaud. Je sais même pas si j'ai le droit de te mettre ici. Bref.>>

Je lui prit la main et lui montra les verres en formes de carré, certes un peu rond mais cela former un carré, de 5 verres sur 5. Toujours le sourire aux lèvres. Je lui dis.

<< Voici ce que je veut dire par carré... Après pour répondre à la suite de tes questions, le Monsieur m'a appelais "Ma Belle" , parce qu'il me connaît et que je le connaît c'est amical, quelqu'un qui vient pour la première fois et m'appelle 'Ma belle", je crois que je n'apprécierais pas. Mais lui il vient tout les soirs donc cela ne me gêne en aucun cas. Ensuite je travaille ici depuis un moment oui, mais si tu viens le matin c'est normal que tu ne m'est jamais vue, je travaille que le soir ici. Ma journée étant consacrée à la Mairie >>


Je crois que j'avais répondue à toutes ses questions. Mais une question me titiller la langue. C'est vraie une question à laquelle je venais de pensé et qui aurais dut me venir à l'esprit dés le début.... Ses parents ?? Ben oui il le laissait allé dans des bars certes bien renommé et sans grande bagarre, un bar calme dans le sens sans embrouille et trafic louche, mais il était tard. Alors je souris et lui demandais.

<< Et tes parents bonhomme ils te disent rien que tu viennes ici le soir ?? Comme ça si t'es parents veulent tu pourras venir m'aider le soir avec l'accord du chef bien sur. >>

"Héléna , un autre s'il te plaît.". Je regardais Adam navré et tout en mettant la vodka dans le verre et le mit sur le plateau. Je regardais Adam, lui fit une bise sur le front et lui murmura un << Je reviens >>. J'adorais les enfants, j'avais toujours eu espoirs d'être une maman, mais vue comme c'était partie maman je ne le serais certainement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Ryans

avatar

Disponible pour un topic? : pitêtre
Date d'inscription : 25/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Lun 31 Aoû - 0:18

Alors elle ne voulait pas lui apprendre comment on portait des verres sur un plateau ? Pourtant, l’enfant était persuadé qu’il réussirait ! Du premier coup même ! N’était-il pas le plus doué du monde ? (ahem). Et puis ça semblait simple à ses yeux. Pourtant, il ne protesta pas, même quand la jeune femme rajouta qu’ils essayeraient avec des verres en plastique. Il ne voulait pas jouer avec du plastique, c’était pour les petits, ça. Lui il voulait du concret, du verre, et faire directement comme les adultes ! C’était comme jouer à la dînette. Lorsqu’on est enfant, on apprécie et on passe des heures dessus. Mais plus on grandit, et plus on souhaite entrer dans le monde des grands. On voudrait que les fruits en plastiques deviennent réels, que du gaz et de la chaleur s’échappent de la gazinière, qu’il y ait de la vraie nourriture dans le frigo et que le lait ne s’échappe pas par un trou dans la tasse de plastique mordillée par le chien ! Être petit, c’est si fantastique, mais être adulte est si vivant ! Hélena emmena l’enfant derrière le comptoir. Maintenant, étant trop petit, il ne voyait plus le reste du bar. Mais ce n’était pas grave, puisqu’au moindre bon il pouvait se remettre sur le comptoir. Il serrait la main de la serveuse, comme heureux qu’elle s’occupe de lui. Elle lui montra ce que voulait dire ‘verres carrés’. D’ailleurs, à ce propos, le gamin s’avéra être un peu déçu. Eh bien oui, lui il s’attendait à quelque chose de plus farfelu. Je ne sais pas moi, une pyramide de verres posés les uns sur les autres, comme une grande fontaine au quelle on pouvait se jeter dedans pour tout casser ! Ahh… Son rêve.

Mais il n’eut pas le temps de faire la moue que la jeune femme répondait à toutes ses questions. Au moins, elle l’avait écouté, et c’était bon signe ! Elle affirma que l’homme était un ami, et que si un inconnu rentrait et lui donnait ce surnom, elle n’apprécierait pas. Cette remarque fit sourire le garçon malgré lui. Il ne pu s’empêcher de s’exclamer vivement, même si la jeune femme n’avait pas fini de parler :

- « Tu lui fous une patate ! »

Il redevint ensuite calme en se rendant compte qu’Helena n’avait pas fini de parler, puis écouta le reste de ses paroles. Il resta dubitatif un court instant, puis il s’exclama avec tout le naturel qu’il possédait, d’un enfant de dix ans.

- « Ahhh donc tu travailles dans c’te cage à oiseaux ! Comment tu fais ? Y t’font dormir toute la journée ? C’est une maison hanté ? »

Eh oui, la mairie était un endroit auquel le garçon n’était jamais rentré. Parce que les personnes qu’il croisait dans la rue de la mairie ne lui inspiraient jamais confiance. Entre ce vieil homme que l’enfant savait maire, et qui ne le voyait jamais. Cet autre homme qui était souvent à ses cotés et qui rappelait de mauvais souvenirs au petit, sans que ce dernier ne sache pourquoi. Cette femme autoritaire qui faisait un peu peur à Adam dans le sens où ce dernier l’imaginait dégainer ses pistolets et lui tirer dessus s’il la contrariait. D’autres aussi, mais ces trois là étaient les pires. Puis il y avait Hélena. Elle devait probablement être la princesse retenue prisonnière ! Alors c’était décidé, le petit irait la voir la journée pour la tirer de la gueule du loup ! Ils ne l’auront pas si facilement ! Alors qu’il s’imaginait déjà en super héros, sa nouvelle amie lui demanda si ses parents étaient d’accord pour qu’il vienne ici le soir ? Bien sûr qu’ils l’étaient, vu comme ils étaient loin. L’enfant haussa les épaules. Il commença sa réponse.

- « J’ai pas d’parents, ils … » Mais il fut interrompu par le même homme que tout à l’heure. Ce qui mit évidemment en colère la petite terreur. Adam suivit cette fois la serveuse amener la voska à ce monsieur. Il haïssait ce dernier sans le connaître, simplement parce qu’il le privait parfois de la jeune femme.

- « T’arrête de boire sinon tu vas marcher de travers et tu vas faire pipi sur les murs !! » S’exclama-t-il à cet homme, contrôlé par sa petite colère quotidienne de petit garçon de dix ans. Non mais c’est vrai quoi, quelle impolitesse, quel monde injuste, il n’allait certainement pas laisser cet homme donner des ordres comme ça à la jolie princesse ! Qu’il soit son ami ou non. D’abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Katleen

avatar

Disponible pour un topic? : Oui pour tout le monde :D.
Date d'inscription : 20/03/2009
Age : 26
Localisation : In my World

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Lun 31 Aoû - 22:34

    « Ahhh donc tu travailles dans c’te cage à oiseaux ! Comment tu fais ? Y t’font dormir toute la journée ? C’est une maison hanté ? »

    Au début je ne compris pas toute à fait de quoi il parlait. Puis je compris. Il parlait de la Mairie. Il était marrant et en plus très imaginatif ce petit homme. J'aurais aimé avoir un enfant comme lui. Il allait droit au but et il était tellement chou. Je lui répondis donc.

    << Non il me font pas dormir ne t'inquiète et y a pas de fantôme non plus. Si tu veux tu pourras venir un jour. Je te montrerais ce que je fais. >>


    Quand je lui demandais si c'est parents était d'accord qu'il vienne ici. Il répondit quelque chose qu'il n'eut pas le temps de finir. Le client me demandant un autre verre. Ce que je ne vis pas c'est que le bonhomme m'avait suivis. Il était derrière moi. Et il dit « T’arrête de boire sinon tu vas marcher de travers et tu vas faire pipi sur les murs !! » . Au début je le regardais étonné. Je n'étais pas habitué qu'on parle comme ça au client. Mais il le pris très bien et il répondit :

    «  Héléna , c'est que tu as un sacré bonhomme à tes coter. Et ces qu'il raison. T'es intelligent petit. Léna c'est ton enfant à toi ? J'étais pas au courant que tu en avais !! >>

    Euhhh , je restais bouche bée. Non ce n'était pas mon enfant. Malgré que je l'aurais aimé. Mais je pense qu'on j'aurais un peu jeune pour l'avoir tout de même. Il devait avoir quoi dix ans. Je l'aurais fait tôt quand même. Bref, je souris est répondis.

    << Non Lou , c'est mon assistant. Le meilleur assistant du monde. Il me tient compagnie... Mais j'aurais été fier d'être sa maman.. Allez vient Adam. >>.

    Je lui tend la main. Heureusement que Lou était un type bien. Sinon je crois qu'il aurait mal pris qu'un enfant lui dise cela. Je regardais l'horloge. C'était l'heure de ma pause d'ailleurs. Alors je regardais Adam toute souriante et je lui dis.

    << Tu viens avec moi derrière c'est l'heure de ma pause >>

    Je pris un plateau dans mes mains et je me rappelais de vieux verre tout salie par l'usure qui ne servait plus d'ailleurs. Je re déposais le plateau et me baissa pour les prendre dans une boite en carton. Repris le plateau de l'autre main. Je regardais Adam et lui dis.

    << Tu as exceptionnellement droit en exclusivité à 10 minute d'apprentissage de tenue de plateau avec des verres en verre à l'arrière du bar avec moi. Tu veut ? >>

    J'étais presque excité par cela. Pour une fois c'était moi qui allais apprendre quelque chose à quelqu'un et non le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Ryans

avatar

Disponible pour un topic? : pitêtre
Date d'inscription : 25/08/2009

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Mar 1 Sep - 1:52

Lui montrer la mairie ? Ca jamais ! L’enfant n’avait certainement pas l’intention d’entrer dans cette maison hantée ! Même si Helena affirmait que ce n’en était pas une, il était persuadé du contraire. Et vous savez, à cet âge, on ne refait pas les têtes de mules. Le petit afficha une petite grimace qu’il effaça aussitôt. Tout bien réfléchi, s’il y allait, cela prouverait à quel point il était courageux ! Et peut-être que les maisons hantées étaient comme les îles aux pirates ? Peut-être qu’elles renfermaient un grand trésor ? Et si au contraire c’était une malédiction ? Pris entre son grand dilemme, il s’était instinctivement dirigé vers la jeune femme lorsqu’elle partait servir ce même client collant qui la privait de sa nouvelle amie. En lâchant cette remarque anodine, sous le coup de la frustration, l’enfant aurait bien aimé que l’homme laisse tranquille la princesse du bar. Mais il a fallu que ce dernier en rajoute une couche comme quoi le gamin était bien élevé. Ah tiens, c’était peut-être la première fois qu’on disait ça à l’enfant sans que ce dernier n’ait eu besoin de jouer la comédie pour l’entendre. Ce n’était pas de l’intelligence, bien sûr que non, mais Adam avait vu assez d’hommes ivres pour savoir quelles étaient leurs agissements, leurs réactions et surtout, leurs destinations. Il savait aussi que c’était extrêmement facile de voler un saoul, de le faire tourner en bourrique mais qu’il ne fallait en revanche pas le provoquer. Cela, l’enfant l’avait appris à ses dépends, après s’être pris des coups qu’il ne risquait pas d’oublier de sitôt. L’homme demanda à la serveuse si l’enfant était à elle. Le petit afficha un grand sourire niais en voyant Helena surprise. Cette dernière répliqua que non, il n’était pas à elle malgré qu’elle l’aurait bien aimé. Cette remarque ne fit qu’agrandir le sourire d’Adam. Lorsque la serveuse demanda au gamin de la suivre, ce dernier lui prit la main et la rattrapa en lâchant de manière anodine.

- « J’arrive maman ! »

Vu ce qu’elle avait dit, il pensait que l’appeler de cette manière ferait plaisir à la jeune femme. Il espérait ne pas se tromper, il savait que ce genre de chose pouvait représenter beaucoup pour un adulte. Cependant, pour l’enfant ce n’était rien d’autre qu’un surnom. Parfois douloureux puisqu’il lui faisait penser à sa vraie mère, mais il avait appris à faire avec. Il y avait certaines personnes qu’il rêverait d’appeler autrement que par leurs noms. Il surnommait Réagan ‘tonton Gan’ parce qu’il adorerait l’appeler ‘papa’, mais qu’il n’osait pas. Il surnommait Estel ‘Grande sœur Stellou’, parce qu’il rêvait d’avoir une grande sœur comme elle. Il surnommait Julian ‘Lan’, parce qu’il n’osait pas l’appeler grand frère. Pourtant, l’enfant serait plus qu’heureux d’appeler cet étudiant qu’il adorait tant ‘grand frère’. Mais peut-être serait-ce vu comme une preuve de faiblesse ? Peut-être que Julian n’apprécierait pas, qui sait ? Il y avait aussi Sixtine. Elle se conduisait comme une mère pour lui, pourtant il ne pensait pas à l’appeler maman. Pourquoi ? Parce qu’elle portait un enfant, et que cet enfant s’en chargerait, et cela troublait Adam.
Enfin bref, il suivit Helena derrière le comptoir, où cette dernière lui déclara qu’elle allait lui apprendre à porter les plateaux avec des verres dessus.

- « Oh oui je veux ! » S’exclama le gosse en lâchant la main de la servante pour taper dans ses mains avec enthousiasme. Bien sûr qu’il le voulait, c’est que ce petit manège avec les plateaux l’avait drôlement intrigué ! « Tu verras, j’casserais rien c’est promis ! » Ajouta l’enfant en levant son regard vers Helena. Il avait les yeux pétillants d’excitation et d’impatience, hâte d’apprendre les règles de ce nouveau jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena Katleen

avatar

Disponible pour un topic? : Oui pour tout le monde :D.
Date d'inscription : 20/03/2009
Age : 26
Localisation : In my World

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   Mar 1 Sep - 14:28

    « J’arrive maman ! »

    J'avais eu un petit temps d'arrêt à se nom. Maman, mon rêve qu'on m'appelle ainsi. J'avais souris et avais continuer de marcher. Sans le montré j'étais heureuse même plus qu'heureuse qu'il m'est appelé ainsi. Ensuite quand je lui avais demandé s'il voulait que je lui apprenne avec le plateau, il me lâcha la main et ce mis à taper dans ses mains en disant « Oh oui je veux ! », « Tu verras, j’casserais rien c’est promis ! » . Même s'il cassait c'était pas grave , c'était de vieux verres. Il me regardait avec ses beaux yeux tout pétillant d'excitation et d'impatience. Je lui fis un grand sourire, au pire s'il cassait les verres j'aurais juste à ramasser et à jeter dans la poubelle qu'il y avait à coter. Je lui dis.

    << Allez suis-moi champion !! >>

    Pourquoi l'avais-je appelé champion ? Tout simplement parce que j'aimais bien donné des surnoms et que je trouvais que celui-ci lui allait bien. J'ouvris la porte de l'arrière du bar qui était aussi lourde que celle de devant. Et le laissait passé. La porte ce referma quand je la lâchais. Je posais le carton de verre sur la poubelle et regardais Adam. Et lui dis.

    << Alors tu te rappel comment je portais le plateau ?? Dès que tu seras porté le plateau qu'avec la pomme de ta main. C'est le plus simple. Je mettrais les verres dessus. Et je te montrerais comment on fais pour garder l'équilibre et de se fait ne pas tout faire tombé par terre et faire de la casse. Mais d'abord voyons si tu arrive déjà à faire tenir le plateau bien droit sur la pomme de ta main comme ça. >>

    Je pris le plateau et lui montrais comment faire. Sans les verres pour commencer. Ne pas brusqué les choses. Mais j'étais sûr que ce petit bonhomme allais vite apprendre. Et dépenserais très vite le maître. Je souris et lui tendis le plateau.




[HRP : Désolé ma réponse est vraiment nul. Je ferais mieux à la prochaine désolé.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est pas du vol, c'est un cadeau. [PV Helena]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ah! Que voilà un bien beau cadeau, non?
» Helena Ramus [Serdy]
» Haubert cadeau... chez Eurogamer
» Helena G'il Sayan [Validée]
» Nounette` (:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Shall Remember :: Waitangui : Chatam in all her Glory :: Ranguiauria :: Le Rock'N Drink-
Sauter vers: