AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le diable qu’on ne connait pas est parfois préférable à celui qu’on connait » Stephen King (LIBRE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen A.Hemingway

avatar

Disponible pour un topic? : Moi ? TOUJOURS !
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 26

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: « Le diable qu’on ne connait pas est parfois préférable à celui qu’on connait » Stephen King (LIBRE)   Dim 29 Nov - 13:59

    Il était environ vingt deux heures et je m’étais retrouvée seule dans l’obscurité de mon petit appartement. J’avais déjà travaillé toute l’après midi et j’avais passé environ une heure au journal afin de faire quelques heures supplémentaires, espérant que celles-ci me seront payé un jour. Je n’avais pas particulièrement besoin d’argent mais je ne voulais pas trop taxer mes parents. Mes parents…je les appelais comme ça car ils méritaient ce titre : ils m’avaient adopté et m’avaient donné tout l’amour dont j’avais besoin. Mais je ressentais toujours se vide en moi. Comme un énorme trou qu’on avait fait dans ma poitrine. Et seul la vérité aurait pu le comblé. Mais comment trouver la vérité lorsque celle-ci ne veut pas se manifestée ? Cela faisait quelques mois que je travaillais sur l’enquête qui m’avait amenée chez mes parents adoptifs mais il était assez difficile de trouver des faits nouveaux…pourquoi je ne pouvais pas tout simplement me souvenir ? Presque tous les soirs, je faisais les mêmes rêves, les mêmes cauchemars… Une nuit j’avais rêvé que j’étais dans un chalet, attachée et qu’on me frappait…puis, je me réveillais dans la neige, dans le froid des Alpes… J’essayais de me convaincre du mieux que je pouvais que tout ceci n’était qu’un rêve et que ce n’était pas la vérité.

    J’avais peur de la solitude, j’avais peur de l’obscurité. Alors seule, assise dans mon canapé, dans le noir le plus profond, je pensais, j’essayais de me souvenir…sans succès. Je décidai alors de me rendre au Rock’N Drink, un lieu plutôt où on diffusait de la bonne musique. Vêtue d’une veste en cuir, d’un bonnet pour recouvrir ma tête afin de me protéger du froid et de grandes bottes noires au dessus de mes collants noirs, je me dirigeai vers le petit bar.

    Lorsque j’entrai dans celui-ci, tous les regards se tournèrent vers moi. Je retirai mon bonnet, essayant d’éviter le regard de tous les hommes qui me dévisageaient. Je n’étais pas du tout timide mais je n’aimais pas trop quand les mecs posaient les yeux sur moi car je n’osais pas imaginer ce qu’ils devaient penser à ce moment là. Je m’assis au bar, balayant rapidement du regard la salle afin de voir s’il n’était pas là. Je cherchais Nathan depuis quelques jours car j’avais enfin décidé de lui dire la vérité quant à mes sentiments envers lui. D’un côté, j’avais peur qu’il me rejette mais il fallait que je lui dise…comme disait le diction, « Aimer en silence, s’est souffrir en silence ». Personne que je connaissais… Je retirai alors ma veste et commanda un cocktail à base de jus d’orange et de Rhum, mon cocktail préféré tout en écoutant une musique qui m’étais familière, ma chanson préférée des Beatles, « Hey Jude ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Le diable qu’on ne connait pas est parfois préférable à celui qu’on connait » Stephen King (LIBRE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ♣ FILET DU DIABLE | RPG | HP
» Mais dis moi ? On se connait ? [PV Sophia]
» Les 5 constats du diable
» 1er cours : Le filet du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Shall Remember :: Waitangui : Chatam in all her Glory :: Ranguiauria :: Le Rock'N Drink-
Sauter vers: