AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'

Aller en bas 
AuteurMessage
Jamie Road

avatar

Disponible pour un topic? : OPEN :P
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 23

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Dim 25 Oct - 1:36


    Splendeur &, décadence me disiez vous. Moi je dis :
      Ce n'est que débauche et, luxure.


    C'était déjà programmée. Elle allait enfin pouvoir sortir après des heures et des heures d'une longue après midi au bloc opératoire. Elle sentait le sang qui coagulait et, ses cheveux était recouvert d'excrément du pancréas, une muqueuse blanche à l'odeur pas très appétissante. Elle gueula même après un pauvre interne sur sa façons d'agir. Pourtant, celui-ci ne faisait que son travail correctement. Mais la première règles qui vous vient à l'esprit en rencontrant Jamie, c'est de jamais la contredire. Allez plus vite ! Elle sortit du bloc avec un air méprisable envers ce numéro 3. Ah ben oui, vive grey's anatomy ! Elle se lava les mains proprement, enleva sa blouse et tous les accessoires indispensable pour opérer. Elle marchait d'un pas décontracté et fatigué à la fois vers ses casiers. Elle prit ses affaires à la main et alla prendre une douche non loin de là. Elle sortit en sous vêtement. Les autres résidents et titulaire avaient l'habitude de la voir ainsi et puis ils étaient médecins; ils connaissaient donc tous l'anatomie d'une femme. Le seul qui n'arrivait pas à y croire, était le nouveau qui la regardait d'un air pervers. D'un air narquois, elle le fixa et, lui dit : Tu n'as donc jamais vu de femme à moitié nue ? Pauvre homme que tu es ! Elle avança sans prendre la peine de daignée un autre regards à cet insouciant. Elle mit sa jupe moulante entrouverte derrière elle, grise. Une chemise blanche laissant apercevoir ses formes, ainsi qu'une paire de talons laquée noir allant parfaitement avec son manteau. Puis elle prit son sac et partit de là en saluant un peu tous le monde d'un au revoir gracieux. Digne d'elle !

    La chasse à l'homme était ouverte. Elle laissa son manteau et son sac dans sa superbe voiture, une jolie volvo C30. Et marcha dans les rues de Chatam à la recherche d'un bar, d'une boite de nuit où elle danserait jusqu'à épuisement et ce saoulerait jusqu'à ne plus pouvoir marcher droit devant elle. Mais aussi un endroit branché, chic, et de la bonne musique. En tant que fan de rock, c'est vers ce Rock'n drink qu'elle se dirigea. L'ambiance n' était pas parfaite, n'exagérons pas les choses, mais amicale et sympathique. C'est au bruit de ces talons que quelques personnes la remarqua. Un léger mouvement de la tête et, sa crinière suivie le geste, accentuant la grâce de la demoiselle. Elle alla s'assoir en face du barman, usant de son plus beau sourire pour qu'il vienne la voir avant tous le monde. Une tequila sunrise, s'il vous plait. C'est tous ce qu'elle prononça. Pas plus, ni moins.
    Soudain, la porte s'ouvrit et se referma, un courant d'air lui fit la chair de poule, il faisait chaud à l'intérieur. Elle tourna la tête, afin d'apercevoir quelque chose. C'était cet inconnu qu'elle avait déjà remarquer. Une silhouette qui lui était familière sans l'être vraiment. Elle se positionna correctement et approcha son vers de sa délicate bouche recouverte d'un jolie rouge à lèvres claire. D'ailleurs quelques marques se fit apparaître. Elle regardait autour d'elle, voir qui sera sa prochaine victime. Pour l'instant, la zone se faisait non pas déserte mais aucun spécimen n'agiter le bout de sa queue.


Dernière édition par Jamie Road le Mar 27 Oct - 18:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo D. Griveaud

avatar

Disponible pour un topic? : Yep
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 22
Localisation : Annecy

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Dim 25 Oct - 2:44

    Raaaah! Mais qu'est-ce qu'ils ont tous, là, au journal? Dès que la moindre nouvelle qui pourrait être intéressante arrive, ils décident de ne pas la mettre et de la remplacer par une rubrique « Chiens écrasés » ! Non mais je vous jure..
    Je m'énervai contre mon assistante qui n'avait rien demandé, mise à part d'être tranquille. C'est vrai qu'elle n'avait rien fait, mais si elle était réellement compétente, elle aurait su que travailler pour moi n'aller pas être une partie de plaisir. A ce qui parait, j'avais la réputation d'être l'une des personnes les plus chiantes du journal.. Mais je m'en moquais. Après tout, j'étais payé pour améliorer ce journal, pas pour le laisser coulé.
    Je sortis en trombe de mon bureau, pris mon manteau, chopai un café sur un des bureaux de la pièce, et entrai dans le grand ascenseur. J'avais besoin de respirer, de décompresser et surtout de penser à autre chose que le boulot. Dans l'ascenseur, mon regard croisa celui d'une fille plutôt.. attirante, on va dire. J'allai la draguer, histoire de m'amuser un peu ce soir, quand je vis l'anneau à son annulaire. Raté.. Il est vrai que d'habitude, ce n'est pas ce qui m'arrêtai, mais là, étant donné qu'elle travaillait dans l'agence, peut-être que son mari aussi. Ou alors, elle avait l'impression d'être trop amoureuse et s'est laissée passer la corde au cou. Pitoyable. De nos jours, les gens sont bien naïfs.. Quand vont-ils comprendre que l'amour n'existe pas? Que c'est du pipeau? Que ce n'est qu'une chose inventé par les commerçants pour qu'ils se fassent du fric? Ça n'est qu'une illusion. Une personne nous plait, ça y est, on croit être amoureux.. Je levai les yeux au ciel, ce qui me valut un regard interrogateur de la part de la jeune femme. Tsss..
    L'ascenseur se stoppa enfin, et je déboulai dans le hall. Je sortis mes clefs de voiture de l'intérieur de ma poche de manteau et me dirigeai vers le parking. Une fois arrivé à ma voiture, j'entrai à l'intérieur et mis le moteur en marche. Je partis ensuite en direction du Rock'n'Drink, un bar sympa de l'île. Je me garai devant. Même à l'extérieur, on entendait le brouhaha des gens qui buvaient, dansaient et chantaient. J'entrai. Comme à mon habitude, je me dirigeai vers le bar quand j'aperçus une jeune femme de dos qui avait l'air plutôt attrayante. Je vins me poser à ses côtés et regardai son annulaire. Aucun anneau en vue. Je me décontractai aussitôt. Puis, je m'adressai au barman que je connaissais en lui demandant :


Une vodka s't'euplait.


    Je me tournai ensuite vers la jeune femme, lui faisant un petit sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warwick-road-campus.superforum.fr/
Jamie Road

avatar

Disponible pour un topic? : OPEN :P
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 23

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Lun 26 Oct - 0:38



    L'amour ? Bien sûr qu'il existe. Autant pitoyable qu'il soit, le véritable amour pure et dure est aussi bien réelle qu'un de ces petits délicieux gâteaux nommée « twinkies » . D'ailleurs elle voue un vraie culte à ses petits gâteaux sucrée roulée. Un délice ! Jamie est tombée amoureuse de quelques hommes, la dame de fer ne jurer que par eux pendant leurs relations, qui tous de même s'avérait longues. Mais le véritable amour, elle ne l'a pas réellement connu. Où juste quelques mois. Du passé ! Bien heureusement, derrière elle. Roméo et Juliette. On nous bassine depuis tous petit avec ça, on doit y croire ! Et c'est vraie que Jamie a un tous autre avis sur la question. Mais et alors, ça ne l'empêche pas d'y croire un peu, au moins. De quoi se rattacher à quelques choses quand tous se casse la gueule. Petite elle disait à son professeur d'art dramatique. « Roméo n'est qu'un pauvre con et Juliette n'a eu que ce qu'elle méritait. Sommes nous obligés de jouer cette pièce stupide qui ne relate que des faits imaginaires. » Elle se rappelle aussi très bien de la racler qu'elle avait reçu ce jour là, pour avoir dit ça comme ça. Bin, ouai. Sa mère était une fan de Shakespeare et elle l'aurait d'ailleurs bien appelait Hamlet si elle le pouvait. Pour elle c'était un peu comme dieux. Allez dire à un chrétien que dieu n'est que de la connerie. Allez voir ce qu'un prête ferez quand il entendrait ça. Enfin bref, l'amour il existe et il existera longtemps jusqu'à que plus personnes n'y croient.

    Le regard à demi-plongés dans son verre de tequila sunrise, elle revivait les moments de sa journée. Elle regrettait de ne pas avoir pu sauver la vie de cette jeune femme anémique qui venait de faire une arrêt cardiaque. Une personne qu'elle connaissait assez bien, qui lui avait plu. Puis elle est repartit au boulot comme si de rien n'était. Parce que c'était ça son boulot, ouvrir, soigner, suturé. Pas plus ni moins. Ne jamais s'attacher était la première règles, bien avant celle de sauver. En une journée elle avait fait plus de 3 interventions allant de deux heures à cinq heures. Elle avait même fait une garde supplémentaire hier soir. « Tuez là maintenant avant que son boulot la tue ! » Disait souvent son supérieur. Mais cette conduite lui valait tous les honneurs. On faisait parfois souvent tous pour la freiner, comme aujourd'hui, où plus aucun patient n'avait franchi son bureau ou les urgences, ce qui était tellement rare. Enfin bref. Ce soir, elle devait s'éclatée malgré son rythme éfreinée.

    Ce jeune homme ne devait avoir qu'une vingtaine d'année. Bien plus jeune que notre jolie demoiselle qui en compte désormais vingt sept. Il devait d'ailleurs sortir tous droit de la fac, tandis qu'elle demeurer encore sur les bancs de l'école. Toutefois bien plus rémunéré que lui. Elle en était sûr. En tous cas, il avait l'air potable. Une proie facile à son avis. Quand il s'installa près d'elle, elle tourna la tête sans donnée de réelle intention. Aucun sentiment d'envie ou de dégoût se dessinait, mais plutôt un large sourire. Elle vu le bref regard qu'il lui donna. Montrant l'intérêt qu'il devait avoir des femmes mariées. Un sourire charmeur ne lui suffisait pas. Jamie avait en l'occurrence de bien plus de détails pour savoir si il était réellement quelqu'un qui lui ferait de l'effet ce soir là.


Dernière édition par Jamie Road le Mar 27 Oct - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo D. Griveaud

avatar

Disponible pour un topic? : Yep
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 22
Localisation : Annecy

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Lun 26 Oct - 1:28

    Je bus mon verre d'une traite. J'étais fatigué, et pour une fois, j'avais l'impression de ne pas être d'humeur trop dragueuse ce soir. J'allais plutôt laisser les filles venir vers moi, c'était beaucoup plus simple que d'aller à la pêche. Je repensais à mon boulot, à ce qui c'était passé au bureau aujourd'hui. Je me rendais compte que j'y étais peut-être allé un peu fort.. Mais enfin, remplacer mon idée qui aurait fait vendre plus de journaux par la rubriques des chiens! Qu'est-ce que cela apporterais aux gens de voir une photo de leur toutou dans le journal, alors qu'il est mort?!! Ce n'est pas comme-ci s'était un humain, le président, une star hollywoodienne ou encore le Dalaï-Lama! Pourquoi est-ce que je les avais laissés faire?! Pourquoi est-ce qu'ils cherchaient à me rabaisser?! En me rendant compte que seul l'alcool pouvait me calmer, je recommandai un verre. Cette fois-ci, je pris un bourbon. Encore une fois, je l'avalai d'une gorgée. Je ne voulais pas recommander tout de suite de peur de passer pour un alcoolique qui passe ses soirées à cse souler, alors j'entrepris de regarder les gens qui m'entouraient.
    Je pus apercevoir une jeune fille blonde qui ne devait pas avoir plus de quinze ans grand maximum, une fille qui cherchaient à allumer tous les gars qui passait dans le coin à l'aide d'un décolleté plongeant qui pouvait donner le vertige et qui n'était pas du tout désirable, un homme entrain de se piquer avec une seringue, une prostituée qui chevauchait un homme qui devait avoir au moins vingts ans de plus qu'elle et un vieillard qui téléphonait à sa femme pour la supplier d'oublier son infidélité. Encore un qui croyait que la vie était simple, et que l'amour était plus fort que tout. Pitoyable.. Je me tournais ensuite vers la femme assise à mes côtés. Charmante. Je pris le temps de regarder les traits de son visage comme il le fallait. Elle avait des yeux bleus-verts, une bouche fine, la peau plutôt blanche et un air fatigué. Elle ne remarqua pas tout de suite que je la fixais.
    Au bout d'un moment, je me rassis comme il faut et tournai mon regard vers la cinquantaine de bouteilles d'alcool situées devant moi. Je mis mes coudes sur le bar, posai ma tête sur l'un d'eux et passai une main dans mes cheveux. A ce qui parait, j'avais un charme fou quand je faisais ça..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warwick-road-campus.superforum.fr/
Jamie Road

avatar

Disponible pour un topic? : OPEN :P
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 23

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Mar 27 Oct - 19:48

    Liberté. Un mot en sept lettres disant : Je suis et, je reste l'oiseau éternelle. Liberté, le mot que tous le monde recherche. Un mot sans limite, ni lois, ni règle. C'est à sa manière. Tous ceux qui connaissent ce sentiment grandissent, évolue, deviennent des Hommes. Des êtres humains responsables d'eux, de leurs actes. Liberté. Jamie Road l'a toujours eu. Ne demandez pas comment, ne demandez pas pourquoi, elle l'a toujours eu. Jamais de parents sur le dos, jamais de règle dans son quotidien, jamais de limite, jamais de petit ami . . Ou presque. Les petits amis, c'est mal. Ça craint réellement. A moins que vous vous appeliez Juliette et, que votre amant soit Roméo. D'ailleurs, Jamie Road n'a jamais cru en Roméo &, Juliette. Un jour lorsqu'elle était petite, elle a du jouer le rôle de Juliette. Mais, elle a dit que Juliette était une imbécile et, qu'elle n'a eu que ce qu'elle méritait. Aimer. Ce que tous désire. Aimer et, chérir. Jusqu'à la fin des temps. Tous les films de la planète tourne autour de ça, la vie tourne autour de ça. Sauf celle de Jamie, ou presque.

    Ne pensez en aucun cas que par ses réflexions et ses idées, elle n'a pas de cœur. Car Jamie n'est pas une femme dure. Elle a juste eu des hauts et des bas dans sa propre vie. Personne ne connait et ne compte la véritable histoire de Jamie Road. Tumultueuse et vigoureuse. Tous sauf elle. Et moi ! Personne ne le sauras réellement. Personne ne percera son secret. Toute sa vie elle avait cotoyer un monde de luxe et de débaucher, derrière cette façade stricte et bourgeoise. Ce monde la détruisait intérieur et ne se s'arrêtait pas. Le seul et unique amour était son piano, il n'avait pas cessait d'exister. Chaque soir, elle pianotait de ses doigts fin une magnifique mélodie. C'était sa drogue.

    Cet homme près d'elle avait certes une vingtaine d'année mais devait goûter au joie du travail. Elle le regardait fixement maintenant voilà près d'une minute. Il passa ses mains dans ses cheveux bruns. Il avait cet air désespéré assez mignon. Mais à vrai dire, Jamie Road n'avait en aucun cas envie d'un mec mignon. Elle avait envie de quelqu'un romantique qui la ferait rire. Est-ce qu'un homme comme ça existe, sans pourtant s'impliquer dans une relation sérieuse ? Jamie n'en avais connu qu'un. Et on devrait tous connaître la suie, mais vous ne la savez pas. C'est mieux comme ça. Mais Jamie était surtout réputé pour ses petites relations. Elle aguichait une homme, le charmait et le trimbalait à moitié saoul dans une chambre d'hôtel, pour ensuite, bien entendu, le laissait le lendemain matin seul.
      FLASH BACK
      Tu sais que tu as beaucoup trop bu, l'inconnu. . S'exclama Jamie Road auprès d'un charmant jeune homme.
      Toi aussi. Lui renvoya, ce qui n'était qu'autre que Jayden Weasley. Fils d'un gérant d'une gallerie d'art sur la septième avenue.

    Elle jeta son dévolu sur le mystérieux brun auxquels elle avait affaires. Tous les deux assis sur leurs chaises, près d'une table haute en métal fixé au sol par trois petite vis, elle n'hésita pas une seconde de plus à agrippée la table d'une main et, de l'autre de prendre le cou du jeune homme pour l'attirer vers elle. Nous ne devinerons pas la suite, nous la connaissons tous déjà. C'est avec une mine cassée en deux qu'elle se réveilla auprès du jeune homme de la nuit dernière, pour ensuite s'enfuir rapidement de la chambre assez mal en point.
      FLASH BACK END

    La jamie en personne. Elle revisionnait chaque fois qu'elle en avait l'occasion ce genre d'image de sa vie. A l'époque elle s'amusait encore plus. Désormais, elle est devenu moins aguicheuse, mais bien plus expérimenté. Cet fois-ci elle n'avait pas besoin d'aller voir un homme, c'était eux qui venait la voir.
      Fatigué ? S'adressa t-elle à cet homme presque affalait sur le comptoir du bar. Elle lui adressait un grand sourire éclatant. C'est d'une voix mielleuse qu'elle lui dit : Vous devriez peut être rentrer chez vous ! Ce n'était en aucun cas une proposition. Mais voir un homme en demander alors qu'il n'y avait aucune possibilité derrière était assez amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugo D. Griveaud

avatar

Disponible pour un topic? : Yep
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 22
Localisation : Annecy

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Mer 28 Oct - 3:09

La jolie blondinette inconnu m'adressa la parole. Je ne fit pas vraiment gaffe à ce qu'elle me disait, pour être honnête, trop plonger dans mes pensées. Plus que n'importe quand, je me dis que l'amour, ça craint franchement.. Qui voudrait gâcher sa vie en s'enchainant à une seule personne pendant plus de vingt ans? La vie est courte, il ne faut pas gaspiller son temps avec de longues histoires qui ne déboucheront sur rien. Le néant. Malgré tout, je disais ça, mais qui sait?! Peut-être qu'un jour, le romantique qui sommeille trèèèès profondément en moi fera surface? La bonne blague. Le jour où cela arrivera, je danserais le French Cancan dans un cabaret parisien où des hommes, plus ivres les uns que les autres, seraient venus m'admirer. Sérieusement. Je mis quelques minutes avant de réaliser les paroles de la jeune femme. Elle me demandait si j'étais fatigué. Mais.. Pourquoi voulait-elle savoir ça?! D'habitude, quand on me parle, c'est pour me demander si je suis pris ce soir là.. Je me tourna vers elle, et lui adressa un regard interrogateur. C'est alors qu'elle me conseilla de rentrer chez moi pour me reposer. Ah ouais.. Je lui répondis :

Et bien, passez une journée aussi déprimante et fatigante que la mienne, vous verrez que, même si vous êtes crevé, sur les rotules, la simple idée de rentrer chez vous sous votre couette est totalement improbable. Enfin, je sais pas pourquoi je dis ça.. Vous vous appelez?!

J'étais très curieux de nature. D'un côté, un journaliste est forcément un minimum curieux, sinon, s'en est pas réellement un. Je me perdais de plus en plus dans mes pensés, tout devenait.. bizarre. J'avais toujours les yeux fixés sur la jeune femme. Cependant, je pris conscience que l'astuce des paupières qui sont lourdes alors que je fixais son décolleté n'allait pas marcher ce soir..

[HJ : c'est court, désolé, mais j'suis HS ce soir O.o]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warwick-road-campus.superforum.fr/
Jamie Road

avatar

Disponible pour un topic? : OPEN :P
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 23

Statement of Belief
~Fourre tout~:

MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   Mer 28 Oct - 4:29

    Il n'avait en aucun l'air d'être un médecin ou d'un pompier. Il devait juste crouler sous des montagnes de paperasse dans un bureau. Et c'est ça qu'on appelle boulot. Sérieusement, la personne qui avait inventé ce mot là n'était qu'un de ces flemmard, bon à rien dans tous ça. Faire des croix dans une petite case, compter jusqu'à cent. Quel exploit ! Elle soupirait même à l'idée même de devenir l'un d'eux. Elle avait gagnée en étant chirurgien et, c'était surtout parce qu'elle aimait cette condition du travail, n'avoir pas de vie, connaître toutes sortes de sentiments. Bref, un cocktail parfois bien explosif du travail.

    C'est peut être pour ça que Jamie Road n'a pas de grande expérience en matière d'amour et, qu'elle ne ce contente que d'être celle qui pense qu'en tant que médecin, une vie en dehors du boulot, ça ne marche pas. Pessimiste, peut être, mais c'était là la dure réalité. La plupart de ses amis était médecins, sont derniers mecs, c'est l'infirmiers du troisième étage. Sa rival, un chirurgien obstétrique, peut être moins bien meilleur mais très intelligente. Son derniers plan à quatre, c'était avec deux médecin et une infirmière du premier étage. Sa vie, sa vie sexuelle se limitait souvent à l'hôpital. Cette idée lui fit assez peur. Deviendras t-elle the monster du cabinet de gynécologie ? Ok, respirons !
    Elle concentra son regard, ainsi que ses pensées vers le jeune homme, cet inconnu parfait ! Était il un peu vantard ? Oui un peu, du moins il en donnait l'air. Lui même l'a fixa longuement. Après qu'il eut finit de parler. Ses yeux bleue cristallin venait se poser sur la jolie poitrine de Jamie Road, qui pendant un instant eu un sourire bref. Vingt sept ans, mais toujours aussi exquise vous ne trouvez pas ?
      Et bien, passez une journée aussi déprimante et fatigante que la mienne, vous verrez que, même si vous êtes crevé, sur les rotules, la simple idée de rentrer chez vous sous votre couette est totalement improbable. Enfin, je sais pas pourquoi je dis ça.. Vous vous appelez?! Dit-il curieusement.
      Je vous crois sur parole ! Appelez moi Jamie. Dit elle d'une jolie voix mélodieuse.

    Pourquoi elle ne l'avait pas fermé son petit clapet avec une jolie phrase toute faite sur quel boulot est le plus dure et déprimant ? On sait déjà qui gagnerait. Même si elle ne savez toujours pas qu'elle était le sien. Mais même si le sien était pire, elle le ferais bien fondre sur une histoire d'un bébé mort après s'être battu contre un cancer ou virus .. etc Inventé de toute pièce.
      Vous savez, la tête plus haute c'est mieux, Non ? Fit elle. Ce n'était pas une illusion, cet homme lui maté complétement le décolleté. Elle avait ce sourcil droit arqués et un jolie sourire touchant.





[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous le plaisir est pour toi .. | HUG'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bryan Sanford, tout le plaisir est pour nous !
» Forum "Tous pour un"
» Des bonbons pour tous les goûts <3 [Pv]
» de la lecture pour tous !
» Une honte pour tous les haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Shall Remember :: Waitangui : Chatam in all her Glory :: Ranguiauria :: Le Rock'N Drink-
Sauter vers: